topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : l’opposition s’indigne de la prochaine visite du chef de l’Onu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 07/06/2010 – Source Xinhua

Douze partis du Burundi qui rejettent en bloc le verdict des urnes du 28 mai dernier sur les élections communales ont organisé lundi matin une conférence de presse pour annoncer leur indignation par rapport à la visite prochaine du secrétaire général des Nations Unies Ban-Ki Moon au Burundi.

"Pourquoi ils font venir Ban-Ki Moon ? Pour faire quoi ? Si ce n’est que pour endosser la position commune déjà arrêtée qui est contradictoire avec les rapports internes qui dorment dans leurs ambassades", s’indigne Alexis Sinduhije, président du parti Mouvement pour la Solidarité et la Démocratie, faisant ainsi allusion aux ambassadeurs accrédités à Bujumbura.

Dans cette même conférence, les leaders des douze partis ont indiqué qu’ils ne comptent pas organiser une opération dite ville morte comme l’avait annoncée la radio locale privée REMA FM , accusant les douze de vouloir intimider le secrétaire général de l’ONU qui devrait arriver à Bujumbura mercredi et ainsi l’amener à changer d’agenda.

Rappelons que les douze partis de l’opposition sont le FNL, le CNDD, l’UPD-Zigamibanga, le PARENA, le MSD, le FRODEBU, le PIT, le RADEBU, le FEDS-Sangira, le CDP, l’ADR et le PPDRR.


APA, 07-06-2010 - L’opposition burundaise contre la prochaine visite à Bujumbura du Secrétaire Général des Nations Unies.

Bujumbura (Burundi) - L’opposition burundaise contestataire des élections communales du 24 mai dernier sont opposés à la visite au Burundi de Ban Ki-Moon , Secrétaire Général des Nations Unies prévue le 10 juin prochain, a déclaré le Président du Mouvement pour la Solidarité et Démocratie(MSD), Alexis Sinduhije lors d’une conférence de presse.

S’exprimant au nom de l’Alliance Démocratique pour le Changement (ADEC) qui regroupe 12 partis politiques qui contestent les résultats de ces élections, il a indiqué que la visite de Ban s’inscrit dans la droite ligne du soutien que la communauté internationale a accordé aux élections « contestées de mai ».

M. Alexis Sinduhije a également fait savoir que l’opposition usera de tous les moyens légaux pour combattre les élections présidentielles et que même une marche de protestation sera organisée.

"Au départ une autorisation préalable sera demandée, mais s’il y a refus, la manifestation aura bel et bien lieu", a –t-il clamé.

Les mêmes partis politiques d’opposition ont également laissé entendre qu’ils demanderont à leurs partisans de boycotter les prochaines élections.

Par ailleurs ont-ils dit, le pouvoir en place est entrain de concocter des plans d’éliminations des membres de l’opposition.

La stratégie utilisée, ont-ils expliqué consiste de convaincre la communauté internationale sur de supposés manœuvres de l’opposition consistant à préparer la guerre. Ces accusations, ont-ils dit suffiront alors pour mater et tuer les opposants politiques.

Le lundi 7 juin est la date butoir de confirmation des candidats à la présidentielle par le versement de la caution de 15 millions de FBU à la Banque de la République du Burundi.

Seul le candidat Pierre Nkurunziza est retenu pour la présidentielle du 28 juin, les autres ayant retiré leurs candidatures pour protester contre « les fraudes massives et les irrégularités qui ont marquées les premières élections ». La campagne électorale débutera jeudi prochain.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher