topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 
Burundi : fraude massive dans une élection sans observateurs indépendants Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

RFI, 21-05-2020

Élections au Burundi : les rivaux d’Evariste Ndayishimiye dénoncent une fraude massive

Après les scrutins de mardi au Burundi, la commission électorale appelle à la patience. Les résultats devraient être connus ce week-end. Mais déjà les rivaux d’Evariste Ndayishimiye dénoncent une fraude massive dans une élection sans observateurs indépendants. Les États-Unis ont salué la population burundaise pour le calme dans lequel le vote s’est déroulé et demandent à toutes les parties d’éviter les provocations dans les prochains jours. 

Pour le parti d’Agathon Rwasa, le CNDD-FDD a tout fait pour frauder lors de ses élections. Le CNL cite, entre autre la coupure des réseaux sociaux le jour du vote. Cela aurait largement écarté les partisans d’Agathon Rwasa, mais aussi la presse locale et la société civile de rapporter les résultats sortis des urnes.

Selon le CNL, l’autre point noir est que les mandataires de ce parti auraient été chassés au moment du dépouillement dans plusieurs bureaux de vote. Du côté du CNDD-FDD, on assure qu’il ne s’agit là que d’une stratégie pour expliquer une défaite annoncée.

C’est sans doute les premières élections au Burundi avec si peu d’observateurs. La plupart des médias privés présents lors des derniers scrutins ont été détruits ou fermés et leurs journalistes sont en exil. Même situation pour les organisations de la société civile.

Le leader du principal parti d’opposition et son principal challenger, Agathon Rwasa, a réagi sur RFI au micro d’Esdras Ndikumana. Il dénonce des fraudes massives, rejette des résultats qu’il qualifie de « fantaisistes » et revendique la victoire.

« Lorsqu’on a commencé à faire le comptage des voix ici et là, a-t-il déclaré, on a essayé de suivre. Nous étions en tête, et les résultats que nous avons démontent que nous sommes toujours en tête. Je crois qu’on peut facilement démontrer qu'il y a de la triche dans ce qui est en train d’être publié. Les chiffres qu’on est en train de balancer sur les ondes, ce sont le résultat d’une pure manipulation, tout simplement. Nous avons remporté les élections présidentielle, législative et communale. »

L’Église catholique, elle, a été autorisé à déployer des observateurs mais uniquement dans un bureau de vote sur dix. Même chose pour la communauté internationale. Si certains ambassadeurs étrangers étaient présents dans un bureau de vote, comme l’a pointé l’ambassadeur du Burundi à New York, aucune mission étrangère n’a été autorisé à suivre les scrutins. La Communauté des États de l’Afrique de l'est devait se rendre sur place mais sa mission a été retardée par les autorités, puis annulée.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher