topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News - GÉNÉRAL EVARISTE NDAYISHIMIYE PROCLAMÉ VAINQUEUR DE LA PRÉSIDENTIELLE AU BURUNDI : Le candidat du parti au pouvoir au Burundi, Évariste Ndayishimiye, a été proclamé lundi vainqueur de l'élection présidentielle, dès le premier tour, avec 68,72% des suffrages contre 24,19% pour le principal candidat de l'opposition, Agathon Rwasa. [@rib News, 25/05/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

Burundi : Tendance à une victoire écrasante du parti-Etat au triple scrutin du 20 mai Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

PANA, 22 mai 2020

 Bujumbura, Burundi - Le Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD, parti au pouvoir) arrivait largement en tête au triple scrutin présidentiel, législatif et communal du 20 mai dernier, avec des scores avoisinant les 90%, partout où les premières tendances ont été publiées, vendredi, par les démembrements de la commission électorale nationale indépendante (CECI) à l'intérieur du pays. [Photo : Des Burundais dans un bureau de vote, le 20 mai 2020 à Giheta.]

La ville de Bujumbura et capitale économique du Burundi faisait exception, trois jours après la clôture du scrutin.

Aucune tendance n'était disponible et le retard serait lié à l’insuffisance des effectifs chargés de la compilation des résultats, a expliqué le porte-parole de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Philippe Nzobonariba.

Au chapitre des réactions, le leader du Conseil national pour la liberté et principal opposant politique burundais, Agathon Rwasa, a rejeté ces résultats "qui ne reflètent pas la réalité du vote", à ses yeux.

Le CNL est crédité de moins de 10% dans ces premières tendances qui placent l’unité pour le progrès national (UPRONA, ex-parti unique) en troisième position, avec des miettes.

Le principal opposant revendique plutôt la victoire aux trois scrutins, se fondant, pour le moment, sur les « masses » de militants qui étaient "plus nombreuses" que celles du parti au pouvoir lors de la propagande électorale.

M. Rwasa dit avoir d’autres preuves, comme le « bourrage des urnes » et envisage déjà un recours auprès de la Cour constitutionnelle, une fois les résultats publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

L’opposant s’offusque encore de la coupure « délibérée » des réseaux sociaux à la veille des élections.

Depuis jeudi soir, les réseaux sociaux ont été rétablis, permettant aux internautes de rivaliser encore de résultats déroutants, en donnant tantôt gagnant le parti au pouvoir, tantôt celui de l’opposition.

Le parti au pouvoir affiche, jusqu’à présent, une sérénité à toute épreuve face aux accusations de fraudes électorales.

Du côté de l’opinion, on retient le souffle dans un pays où les nouvelles élections générales s’inscrivent dans le prolongement de celles controversées et émaillées de violences de masse, dont une tentative de putsch militaire manqué, en 2015.

La pandémie du Coronavirus (COVID-19) n’a pas facilité la venue d’observateurs électoraux de la Communauté internationale.

Les milieux officiels à Bujumbura jugeaient, longtemps avant, que l’observation internationale n’était pas nécessaire à des élections, « organisées par les Burundais, pour les Burundais et avec les moyens des Burundais ».

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher