topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Ban Ki-moon salue les progrès du Burundi dans la consolidation de la paix Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

Un News Centre, 9 juin 2010

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, à Bujumbura, au BurundiA son arrivée à Bujumbura, au Burundi, seconde étape d'une tournée africaine qui le mènera en Sierra Leone, au Cameroun, et au Bénin, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a félicité le peuple burundais pour ses efforts en faveur de la paix et de la reconstruction du pays, ravagé par la guerre civile.

Pendant près de cinquante ans, le Burundi a été le théâtre d'affrontements ethniques sanglants, notamment entre communautés Hutus et Tutsi, à l'instar de ceux qui ont débouché sur un génocide au Rwanda voisin en 1994.

«  Je tiens à vous féliciter de ce que vous avez réussi à faire jusqu'à présent. Ces réussites sont avant tout le fruit de votre travail, le résultat d'un effort dirigé au niveau national et animé par la volonté d'en finir pour de bon avec un passé perturbé, afin d'instaurer la paix », a indiqué Ban Ki-moon en faisant référence aux élections en cours dans le pays et qui sont marquée par une forte participation de la population.

«  Je dois rendre un hommage particulier aux femmes burundaises pour le rôle qu'elles ont joué dans cette évolution », a-t-il ajouté.

Plus de 3,5 millions de Burundais se sont en effet inscrits sur les listes électorales. Dix sept candidats sont en lice pour la présidence - 15 soutenus par des partis politiques, deux indépendants.

Pendant sa visite au Burundi, Ban Ki-moon rencontrera le Président Pierre Nkurunziza, ainsi que des membres du parlement et de la commission électorale. Il s'entretiendra aussi avec des représentants de la société civile, dont plusieurs groupes religieux et associations de femmes.

Le Secrétaire général retrouvera également les membres du Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (BINUB) et rendra visite à un bataillon de l'armée burundaise déployé en Somalie sous la bannière de l'ONU.

«  Les progrès réalisés au Burundi sont d'abord et avant tout le résultat du travail des Burundais », a souligné Ban Ki-moon, avant d'ajouter que le pays restait toutefois dépendant des partenariats forts qu'il a noués avec l'ONU et ses différentes agences.

Après le Burundi, Ban Ki-moon s'envolera pour le Cameroun, le Bénin et la Sierra Leone. C'est sa deuxième tournée en Afrique en dix jours. La semaine dernière il était déjà au Malawi et en Ouganda.

Le chef de l'ONU retournera encore sur le continent avant la fin du mois de juin, pour des étapes au Gabon, au Nigeria et en République démocratique du Congo (RDC) où la Mission de l'ONU (MONUC) est déployée depuis onze ans.

Le 28 mai, le Conseil de sécurité a voté la prorogation de son mandat jusqu'au 30 juin. A partir du 1er juillet, la MONUC deviendra la Mission de l'ONU pour la stabilisation de la RDC (MONUSCO). Une partie de ses effectifs sera retirée ou redéployée.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher