topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : L’orientation donnée par les premières nominations est claire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

La Libre Belgique, 26 juin 2020

Burundi : Avec le président Ndayishimiye, les militaires sont sur le devant de la scène

 Analyse par Marie-France Cros

Alors qu’on enterre ce vendredi, lors de funérailles nationales, le président sortant Pierre Nkurunziza, décédé le 8 juin, les premiers actes posés par son successeur, le général major Evariste Ndayishimiye, indiquent que contrairement à ce que voulaient croire beaucoup de capitales amies, il n’y a pas d’alternance. Le nouveau chef de l’État se situe dans la droite ligne de son prédécesseur.

Ainsi, bien que tout indique que le défunt ait succombé au coronavirus – auquel son épouse a survécu, après avoir été aux soins intensifs au Kenya -, épidémie dont Pierre Nkurunziza niait qu’elle fut présente au Burundi, son successeur a procédé à diverses cérémonies officielles sans que personne ne porte le masque ou observe la distanciation de sécurité.

Les séances de prière organisées par le couple Nkurunziza et la campagne électorale de mai ont contribué à répandre la pandémie dans le pays; les funérailles nationales ou personne nosera se présenter avec masque, ce qui serait vu comme une trahison du défunt feront de même.

Politiquement, la ligne reste aussi la même que sous Pierre Nkurunziza, bien qu’elle ait conduit le Burundi au désastre.

Euthanasie, homsexualité et zoophilie

Ainsi, dans son discours d’investiture, le nouveau Président s’est engagé à poursuivre l’ « œuvre de grande qualité” de feu le “guide suprême”. Ce dernier a laissé “un pays florissant, un pays paisible”, a-t-il assuré bien que le niveau de vie des Burundais, déjà très bas en raison de la guerre civile (notamment), a encore nettement baissé depuis l’arrivée au pouvoir de Pierre Nkurunziza en 2005. Et bien que le pays vive depuis 2015 dans la terreur imposée par la milice du parti au pouvoir, le CNDD-FDD.

Le nouveau Président a assuré, à l’adresse des Occidentaux, qu’il ne fallait plus “faire pression pour les droits de l’Homme » alors que chez eux “on tue les enfants dans les écoles” (allusion aux tueries de masse aux États-Unis), “on pratique l’homosexualité, la zoophilie (sic), l’avortement et l’euthanasie”. Comme son prédécesseur, il a accusé les opposants d’être des marionnettes des Occidentaux.

Et comme son prédécesseur, le président Ndayishimiye compte sur l’aide de Dieu pour faire du Burundi un État-providence.

Nominations de “faucons”

L’orientation donnée par les premières nominations est encore plus claire. Le nouveau Président a ainsi choisi (ou s’est vu imposer) pour Premier ministre – poste créé par la nouvelle Constitution – le général Alain Guillaume Bunyoni, ancien directeur de la police et ex-ministre de la Sécurité. Considéré comme le plus violent et le plus corrompu des “faucons” du régime CNDD-FDD, il fait partie de la dizaine de personnalités burundaises contre lesquelles la Cour pénale internationale (CPI) a ouvert une enquête pour soupçons de crimes contre l’humanité en raison de la terrible répression qui s’est abattue sur le pays depuis 2015. Bunyoni est une forte personnalité, à laquelle le président Ndayishimiye, jugé malléable et peu travailleur, a peu de chance de pouvoir s’imposer, à supposer qu’il le veuille.

Ndayishimiye conserve en outre, comme chef du cabinet civil du chef de l’État, le lieutenant général Gabriel Nizigama. Ce dernier, comme Bunyoni, fait partie du “groupe des généraux” qui, depuis Nkurunziza, dirige en réalité le Burundi. Sous le nouveau Président, ce groupe se porte sur le devant de la scène, affirmant le caractère militaire du régime là où Nkurunziza préférait balancer entre royaume et théocratie.

Cela montre l’incertitude dans laquelle est plongé le régime CNDD-FDD. Les élections générales du 20 mai ont en effet été notoirement frauduleuses (la Commission électorale a même dû retirer ses résultats officiels, tant ils apparaissaient fantaisistes) et aucune fête de la victoire n’a été organisée par le parti, ni officiellement, ni dans les cafés qui lui sont acquis.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher