topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 
Burundi : le représentant d'une association tutsie détenu depuis six jours Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

RFI, 15/07/2020

Therence Mushano, un activiste de la société civile, est en garde à vue, officiellement pour « atteinte à la sécurité intérieure ».

Le vice-président d’une association tutsi de lutte contre le génocide a été arrêté en compagnie de trois journalistes du média Iwacu, qui l’interviewaient sur le parking de l’aéroport Melchior Ndadaye de Bujumbura.

Iwacu est l’un des derniers médias indépendants à exercer encore dans le pays. L'interview venait de commencer. Le sujet de l'entretien portait sur la commémoration officielle du 25e massacre d’étudiants hutus en 1995, le seul triste événement du genre célébré officiellement dans ce pays qui regorge de tels cas.

L'arrestation vient alimenter la polémique entre communautés sur le droit de commémorer ses morts. Les trois journalistes ont été relâchés au bout de trois heures d’interrogatoire, après avoir effacé de leur caméra ce qu’ils avaient déjà enregistré. Therence Mushano, lui, est acheminé dans un cachot de la police judiciaire des parquets, où il vient de passer sa sixième nuit.

Jusqu’ici, il n’a été entendu qu’une seule fois le samedi, selon ses proches, qui disent craindre pour sa vie car « il est sous dialyse depuis des années ». Le vieux défenseur des droits de l’homme est poursuivi officiellement pour « atteinte à la sécurité intérieure de l’État » pour avoir donné une interview à l’aéroport, un site classé comme « sensible », selon une source judiciaire.

Son association, AC Génocide, parle d’un « prétexte », en rappelant que ce jour-là, l’université du Burundi avait organisé une cérémonie officielle pour commémorer le massacre de dizaines d’étudiants hutus tués par des extrémistes tutsis il y a 25 ans, au plus fort de la guerre civile de 93 à 2006. Derrière cette commémoration se trouve une puissante association de rescapés de ces massacres qui comprend notamment les principaux chefs militaires des ex-rebelles hutu du CNDD-FDD au pouvoir, dont le nouveau chef de l'État, le général Evariste Ndayishimiye.

Therence Mushano est aujourd’hui l’une des rares voix discordantes encore présente au Burundi depuis la crise de 2015. Il a été arrêté, selon l’Association tutsi de lutte contre le génocide, pour avoir dénoncé à plusieurs reprises « le deux poids, deux mesures » des autorités, accusées de se focaliser désormais sur les seuls crimes commis contre la majorité hutu.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher