topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : ouverture politique du nouveau régime ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

Le Pays, 29 juillet 2020

BURUNDI

Ce changement de style de Ndayishimiye qui rassure

Depuis son arrivée au pouvoir, le président burundais, Evariste Ndayishimiye, multiplie les consultations. En effet, après le clergé, les responsables de partis politiques et les hommes d’affaires les plus influents du Burundi, c’est au tour des anciens chefs d’Etat d’être reçus au palais de Gitega, du nom de la nouvelle capitale burundaise.

Domitien Ndayizeye et Sylvestre Ntibantunganya se sont vu dérouler le tapis rouge par le successeur de feu Pierre Nkurunziza. Toute chose que les deux ex-chefs d’Etat ont saluée à sa juste valeur, estimant qu’il s’agit d’une « première » depuis quinze ans; ce qui correspond à la durée du règne du pasteur Nkurunziza.

En tout cas, d’aucuns y voient un changement de style aussi bien dans « la manière » que dans la « forme » d’autant que le nouveau chef d’Etat semble avoir changé de ton dans le discours ; lui qui avait donné des frayeurs à plus d’un lorsqu’il promettait, lors de son investiture, de « poursuivre l’œuvre » de son prédécesseur.

Quand on sait que le magistère de son défunt mentor, était fait d’arrestations, d’assassinats ciblés, d’enlèvements et de répressions, on comprend dès lors pourquoi les Burundais avaient vite crié au scandale d’autant que Ndayishimiye était l’un des bras répressifs du régime.

Le nouveau président est animé de bonne volonté mais a les mains liées

En décidant donc d’aller à l’écoute de toutes les couches socioprofessionnelles, le nouveau président donne l’impression de vouloir rompre avec l’ordre ancien pour in fine, imprimer sa marque. C’est tout à son honneur quand on sait qu’il hérite d’un pays profondément divisé, où les rancœurs sont encore tenaces.

Cela dit, il gagnerait à œuvrer pour le retour au pays de tous les réfugiés en vue d’une véritable réconciliation nationale. Car, comme on le sait, le Burundi, sans exception, a besoin de tous ses fils et filles.

C’est pourquoi on en vient à regretter l’absence remarquée du major Pierre Buyoya aux côtés des autres anciens chefs d’Etat à Gitega. A-t-il boycotté la rencontre ou bien ne l’a-t-on même pas invité ? Difficile d’y répondre. Pour le moins, on sait que Pierre Buyoya avait maille à partir avec Pierre Nkurunziza qui était allé jusqu’à le déclarer « ennemi numéro un » de son régime.

Autre chose à déplorer dans la gouvernance de Ndashyimiyé, c’est la persécution, dit-on, dont sont victimes les militants et sympathisants de Agathon Rwasa, candidat malheureux à  la présidentielle. C’est peut-être la preuve, comme le disent certains, que le nouveau président est animé de bonne volonté mais a les mains liées par le carré de généraux qui l’ont fait roi.

B.O

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher