topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
L'artiste rwandais Kizito Mihigo reçoit à titre posthume le prix Vaclav Havel Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

RFI, 18/09/2020

 chanteur rwandais Kizito Mihigo est l’un des trois lauréats cette année du prix Vaclav Havel. Ce prix récompense chaque année des artistes qui s’opposent avec leurs œuvres à la dictature.

Selon le communiqué de la Human Rights Foundation, il est d’abord récompensé pour les travaux de sa fondation pour la réconciliation, la fondation Kizito Mihigo pour la paix. Kizito Mihigo était lui-même rescapé et avait travaillé notamment dans les écoles, mais aussi dans les prisons, auprès de ceux qui étaient condamnés pour un génocide dont il était une victime.

« Un énorme courage »

Mais s'il a reçu ce prix, c’est aussi à cause de sa chanson controversée, Igisobanuro cy'urupfu (L’explication de la mort en français). C’est le sens même du prix Vaclav Havel. Selon le communiqué, Kizito Mihigo a fait preuve « d’un énorme courage » en 2014 en diffusant cette chanson dans laquelle il appelait à la compassion pour toutes les victimes, y compris celles des massacres du Front Patriotique Rwandais du président Paul Kagame. « Le régime a rapidement banni cette chanson qui contredit l’histoire officielle », rappelle la Human Rights Foundation.

Juste après, Kizito Mihigo avait été arrêté et condamné à 10 ans de prison pour « complot contre le gouvernement ». Il avait été libéré au bout de quatre ans. Sa fondation n’a jamais pu reprendre ses activités. Kizito Mihigo est mort dans des conditions suspectes en prison le 17 février 2020 après avoir cherché à fuir le pays. Kigali a toujours affirmé qu’il s’était suicidé.

Il a reçu ce prix posthume en même temps que l'artiste chinois Baciucao, surnommé jusqu'à l'année dernière le Banksy chinois. Comme le célèbre artiste de rue britannique, lui aussi défend les droits de l’homme à travers ses œuvres et lui aussi le faisait de manière anonyme. Mais en 2019. Badiucao décide de mettre fin au mystère. Lors d’un documentaire sur sa vie diffusé en Australie où il a trouvé refuge, Badiucao, apparaît face caméra et révèle son identité. Le choix est clair, dit-il : « soit je disparais, soit je sors de l’anonymat et j’affronte le gouvernement chinois »

Avant cela l’artiste, naturalisé australien, était toujours masqué en public. Ses caricatures qui tournent en dérision le parti communiste chinois, ont largement été diffusées sur les réseaux sociaux de son pays d’origine. Mais il a très vite était confronté à la censure de Pékin. Badiucao a fini par bâtir sa réputation hors des frontières de la Chine.  

Sur son compte Twitter, l’artiste désormais lauréat du prix Vaclav Havel 2020, se dit honoré par cette distinction. Il partage cette récompense avec les Ouighours, les Tibétains, les Mongols et les Hong-kongais qui font face à la répression chinoise.   

Également récompensé l'humoriste satirique saoudien Omar Abdulaziz.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher