topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 
Grands–Lacs : ouverture d’un sommet sur la sécurité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

@rib News07/10/2020 - Source Agence Anadolu

- A l'initiative du président congolais Félix Tshisekedi.

Le président congolais Félix Tshisekedi a ouvert mercredi par vidéoconférence, un sommet réunissant ses homologues rwandais, ougandais et angolais pour évoquer notamment des questions sécuritaires et diplomatiques sur fond des violences armées dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

Paul Kagame du Rwanda, Yoweri Museni de l’Ouganda et Joao Lourenco de l’Angola ont pris part au sommet en l’absence de leur homologue burundais Evariste Ndayishimiye qui a décliné l’invitation de Tshisekedi, exigeant dans un premier temps des réunions bilatérales ministérielles avant la tenue du sommet.

Tshisekedi est intervenu depuis la ville de Goma, chef–lieu de la province du Nord–Kivu où il se trouve depuis lundi dans le cadre d’une visite d’itinérance.

En plus des questions diplomatiques, de défense et de sécurité, le sommet se penchera sur le commerce transfrontalier et santé pour « affermir les relations de bon voisinage entre les pays concernés et de favoriser le renforcement de la coopération pour la pacification et la stabilisation de l'Est de la RDC et de la sous-région des Grands-Lacs », selon une dépêche de la presse présidentielle congolaise.

Les enjeux du sommet sont stratégiques pour le président congolais qui entendait par cette rencontre tenter une médiation entre le Rwanda et l’Ouganda d’une part, et du Rwanda et le Burundi d’autre part.

Si le Rwanda et l’Ouganda s’accusent mutuellement d’espionnage, d’ingérence et de déstabilisation, le Burundi et le Rwanda se reprochent de soutenir des groupes armés responsables d'attaques dans les deux pays.

Des rebellions des trois pays sont basées dans l’est de la RDC où ils sont accusés d’une vague d’exactions contre des civils congolais depuis de nombreuses années.

Un membre de l'entourage proche du président rwandais a affirmé à l'agence Anadolu que le président angolais prenait part à ce sommet à titre de « sage » et de « médiateur » alors que son pays expulse depuis deux ans des Congolais en séjour irrégulier sur son territoire.

La rencontre a été reportée à deux reprises alors que Kinshasa tentait d’obtenir la participation du Burundi et de l’Ouganda.

Le choix symbolique de la ville de Goma est, selon la cheffe de la diplomatie congolaise, Marie Ntumba Nzenza « révélateur de la vision affichée » par Felix Tshisekedi pour éradiquer « toutes les situations d’insécurité dans cette région ».

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher