topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Silence parlant sur les différends entre le Burundi et le Rwanda Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

PANA, 25/08/2008

Bujumbura, Burundi - La visite officielle de ces trois derniers jours du chef de l'Etat rwandais, Paul Kagame, au Burundi, a été balisée, de bout en bout, de sorte qu'aucune question qui fâche entre Bujumbura et Kigali ne soit évoquée par les journalistes.

Les questions qui fâchent ne manquent pourtant pas entre ces deux pays et le silence qui les entoure trahit un certain malaise dans les relations bilatérales, commente-t-on encore dans les opinions de rue, au lendemain de la fin de la visite mouvementée du président rwandais.

La question la plus récente a trait à une fameuse liste noire de 670 ressortissants burundais recherchés par la justice de Kigali pour leur rôle présumé dans le génocide rwandais de 1994.

La mystérieuse liste n'est même pas encore connue des concernés ou des instances judiciaires burundaises, ce qui méritait des éclaircissements de la part du chef de l'Etat rwandais, estime-t-on dans les milieux journalistiques à Bujumbura.

Les deux capitales peinent, en outre, à s'entendre sur un nouveau traçage des frontières encore imprécises héritées de la colonisation belge et la presse se tenait prête à interroger là-dessus les chefs de l'Etat burundais et rwandais lors de leur conférence de presse conjointe de samedi soir.

La mort, en terre rwandaise, de l'ancien chef de l'Etat burundais, Cyprien Ntaryamira, continue également à préoccuper, faute d'éléments d'enquête suffisants qui pourraient éclairer l'opinion nationale sur les causes de cette disparition tragique aux contours mystérieux, 14 ans après les faits.

Des ressortissants burundais auraient également péri en masse dans le génocide rwandais de 1994 sans qu'aucun rapport officiel ne soit établi dans ce sens.

Aucune de ces questions majeures n'a été admise à la conférence de presse, en dehors des sujets mineurs ayant simplement trait à l'agenda de la "visite de travail et d'amitié" de l'homme fort de Kigali qui n'avait pas mis pied au Burundi depuis trois ans.

Le président de l'Association burundaise de journalistes, Jean-Paul Ndayizeye, est monté au créneau, dimanche, pour fustiger une "censure d'un autre âge" et des "méthodes policières venues d'ailleurs".

"Cela ne s'était pas vu avant et on sait que beaucoup d'autres chefs d'Etat ont déjà visité le Burundi sans restreindre la liberté de la presse", a martelé le président de l'ABJ.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher