topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
L'ONU appelle à un processus électoral inclusif au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

PANA, 24/06/2010

Bujumbura, Burundi - Le Conseil de sécurité des Nations unies appelle l'ensemble des acteurs politiques burundais à participer "pleinement" au processus électoral à moins d'une semaine de la présidentielle à laquelle l'opposition refuse de prendre part pour protester contre des "fraudes massives" qui auraient entouré les municipales du 24 mai dernier.

Le Burundi est engagé depuis le mois dernier dans un marathon électoral qui doit encore se poursuivre par la présidentielle du 28 juin prochain, les parlementaires de juillet, avant de finir par le choix des chefs de collines (les plus petites entités administratives de parfois dix ménages au Burundi).

Dans une déclaration du Conseil de sécurité dont une copie a été transmise jeudi à la PANA par le Bureau intégré des Nations unies au Burundi (BINUB), les signataires soulignent l'importance d'assurer un processus électoral "inclusif, pacifique, libre et équitable, dans l'esprit de la réconciliation consigné dans la constitution burundaise et dans le respect du code électoral burundais".

Au sujet du processus électoral que les Nations unies veulent "pacifique", l'opposition et la mouvance présidentielle continuent à se rejeter mutuellement la responsabilité des violences électorales déclenchées par les attentats sans fin à la grenade à travers pratiquement tout le pays et qui ont fait à ce jour plus d'une cinquantaine de blessés.

Le pays est, par ailleurs, sans nouvelles du leader des Forces nationales de libération (FNL, ancienne rébellion), Agathon Rwasa, au cours de ces dernières 48 heures, ce qui en rajoute à la peur ambiante au fur et à mesure qu'approchent de nouvelles échéances électorales et alimente dans l'opinion des rumeurs folles de son éventuel retour au maquis pour en découdre par les armes avec l'Etat burundais.

Selon ses proches, le patron des FNL et actuel directeur général (par reconversion socioprofessionnelle) de l'Institut national de sécurité publique (INSS, en charge des retraites des fonctionnaires de l'Etat), se trouve "quelque part au repos" depuis qu'il a quitté lundi son domicile pour une "séance de prières".

Quelques jours avant, la police avait effectué une descente musclée au domicile de l'ancien chef rebelle pour disperser un campement de militants et sympathisants monté spontanément pour protéger leur idole contre une éventuelle arrestation.

Lors des élections municipales du mois dernier, les FNL étaient arrivées en seconde position, mais loin derrière le Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD, parti présidentiel).

La contestation de ces résultats et la vague d'attentats à la grenade ont valu aux FNL un grand nombre d'emprisonnements de militants pour des besoins d'enquêtes policières et judiciaires sur leur rôle présumé dans les violences électorales.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher