topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le transport en commun à Bujumbura, un train peut en cacher un autre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

Mediaterre, 10/09/2021

Le transport public au Burundi reste confronté  à de nombreux défis. à part l'absence et/ou la  détérioration des bus de  transport, il s’y ajoute un réseau routier en état de délabrement dans la ville de Bujumbura.  Décryptage.

Les passagers utilisant souvent le transport en commun dans la ville de Bujumbura le constatent. Plusieurs bus en circulation sont en mauvais état. Les bus  du transport en commun de la municipalité de Bujumbura se détériorent d’année en année.

A cette détérioration des bus de  transport, il s’y ajoute un réseau routier en état de délabrement. Le réseau routier qui dessert le centre-ville ainsi que les routes secondaires sont pleins de nids de poule.  Ce qui inquiète plus les passagers. Nombre sont des personnes qui optent le choix d’aller à pied au lieu de payer un déplacement qui peut leur coûter la vie suite à une insécurité routière, manque de professionnalisme.

Joseph Niyonzima est l’un des passagers qui ne veut pas utiliser le transport en commun. Un jour, il a vu ses habits déchirés suite à la vétusté des chaises de ces bus. Même son de cloches pour Claudia Niyonsaba. Si Joseph et Claudia ont choisi le choix d’aller à pied, il sait que ce n'est pas les seules à pouvoir utiliser ce mode de déplacement.  Selon le rapport fourni par le dossier pédagogique réalisé par Burundi Eco en 2018, il souligne que tenant compte des moyens de déplacement qui sont utilisés à Bujumbura 50 % de la population urbaine marche à pied.

Un moyen de transport accessible

Le transport en commun a toujours été un élément structurant en matière de développement et de forme urbaine. Et il existe depuis longtemps à Bujumbura.  Tous les types d’activité peuvent être accessibles en transport en commun et cela favorise un dynamisme et une activité étalée sur toute la journée. C’est d’autant plus important pour certains segments de la population qui, autrement, ne pourraient pas se déplacer. Les ménages ne possédant pas de voiture, les personnes sans permis de conduire en dépendent davantage pour leurs déplacements. La population de  la ville de Bujumbura est estimée entre  800.000  et un million d’habitants en 2018. Et le parc automobile qui assure le transport en commun à Bujumbura est estimé à  800 selon charles Ntirampeba qui parle au nom de l’ATRABU. 

Pour rappel, de nombreuses chaussées et rues irriguent la ville. A celles-ci viennent s’ajouter deux boulevards qui contribuent à desservir la capitale  économique.  Et la structure de son réseau routier  est  composée de 6 routes nationales et d’une ceinture de  principale, qui compose ces artères principales. Même si ces moyens de transport existent, ils sont également à bout de souffle. Ils ne sont pas tous autorisés à circuler dans toute la capitale et leurs heures de travail sont limitées. Or, à Bujumbura, la plupart des travailleurs habitent dans les quartiers périphériques. Pourtant, le centre-ville est le centre des affaires, des ministères, des banques, des commerces, mais aussi de beaucoup d’écoles. Ce qui fait qu’en dépit du faible développement des infrastructures routières, les heures de pointe sont caractérisées par des embouteillagesCela  impacte beaucoup le  transport à Bujumbura. 

À la vue de ces maux qui minent le transport en commun à Bujumbura, il importe de rappeler que les transports publics favorisent la mobilité du plus grand nombre. Le débat ne doit cependant pas être seulement infrastructurel, mais aussi s’adresser aux réelles craintes de vie privée des passagers, sans oublier de s’intéresser à cette problématique qui concerne tout un chacun, aussi bien les décideurs tels les acteurs et partenaires économiques, que les usagers. 

Ferdinand Mbonihankuye

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher