topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Le Conseil de sécurité appelle à la mise en œuvre de l'accord de cessez-le-feu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

UN News Centre, 26 août 2008

Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé mardi à la mise en oeuvre de l'accord global de cessez-le-feu du 7 septembre 2006 entre le gouvernement burundais et les rebelles du Palipehutu-FNL, dans une déclaration faite à la presse par le président du Conseil, Jan Grauls (Belgique).

Les 15 membres du Conseil «demandent instamment aux parties d'appliquer l'Accord global de cessez-le-feu» et de «faire preuve de souplesse pour surmonter les obstacles qui entravent la mise en œuvre» de cet accord, selon le texte de la déclaration.

Le Conseil s'est félicité de la signature par le gouvernement burundais et le Palipehutu-FNL le 26 mai d'une déclaration conjointe de cessation des hostilités et du retour au Burundi le 30 mai du chef du Palipehutu-FNL, Agathon Rwasa.

Les membres du Conseil de sécurité «encouragent le Palipehutu-FNL à collaborer avec le mécanisme conjoint de vérification et de surveillance afin d'entamer rapidement et de mener à terme l'opération de désarmement, de démobilisation et de réintégration, une fois ses combattants regroupés dans les zones de pré-regroupement, et encouragent ces derniers à se rendre tous dans les zones de rassemblement.»

Prenant la parole au nom d'Anders Lidén, président de la configuration spécifique sur le Burundi de la Commission de consolidation de la paix et représentant permanent de la Suède auprès des Nations Unies, Ulla Ström a souligné mardi devant le Conseil la nécessité pour le Burundi de se préparer au mieux à la tenue des élections législatives prévues dans le pays en 2010.

La Commission de consolidation de la paix a recommandé aux autorités burundaises qu'un cadre légal reflétant la réalité politique du Burundi soit présenté à l'Assemblée nationale burundaise en décembre 2008, a-t-elle ajouté. Mme Ström a de plus suggéré que la Commission électorale indépendante nationale, qui est «un rouage essentiel pour préparer les prochaines élections», devienne opérationnelle au cours de la première moitié de 2009.

Mme Ström a aussi souhaité que tout soit fait pour que l'Accord de cessez-le-feu entre le gouvernement du Burundi et le Palipehutu-FLN soit finalisé d'ici à la fin de 2008, afin de permettre la tenue d'élections libres dans un contexte «pacifié».
26/08/2008

Conseil de sécurité
SC/9434
AFR/1740

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LE BURUNDI


On trouvera ci-après le texte intégral de la déclaration faite à la presse aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, M. Jan Grauls (Belgique), sur le Burundi:


Les membres du Conseil de sécurité se félicitent de la signature, le 26 mai, de la Déclaration conjointe de cessation des hostilités par le Gouvernement burundais et le Palipehutu-FNL et notent avec satisfaction le retour au Burundi, le 30 mai, d’Agathon Rwasa, Chef du Palipehutu-FNL.  Les membres du Conseil prennent note avec satisfaction de la décision prise par le Président Nkurunziza et M. Rwasa, lors de la réunion facilitée par le Ministre Charles Nqakula le 18 août, d’assumer désormais eux-mêmes la responsabilité de résoudre, dans le cadre d’une série de réunions, les problèmes qui font jusqu’ici obstacle à la mise en œuvre de l’Accord global de cessez-le-feu du 7 septembre 2006.


Les membres du Conseil demandent instamment aux parties d’appliquer l’Accord global de cessez-le-feu conformément au calendrier prévu dans le Programme d’action révisé et aux engagements mutuels contractés en juin à Magaliesberg.  Ils demandent aux parties de faire preuve de souplesse pour surmonter les obstacles qui entravent la mise en œuvre de l’Accord global de cessez-le-feu tout en restant dans le cadre de la Constitution du Burundi.  Ils encouragent le Palipehutu-FNL à collaborer avec le mécanisme conjoint de vérification et de surveillance afin d’entamer rapidement et de mener à terme l’opération de désarmement, de démobilisation et de réintégration une fois ses combattants regroupés dans les zones de préregroupement, et encouragent ces derniers à se rendre tous dans les zones de rassemblement.


Les membres du Conseil expriment leur appréciation et leur soutien sans faille aux efforts du Directoire politique, de l’Afrique du Sud en sa qualité de facilitateur, et de l’initiative régionale et les encouragent à demeurer constants dans leur volonté d’aider les parties à mener le processus de paix à bonne fin.  Les membres du Conseil soulignent en particulier l’importance des efforts faits par le Directoire politique en vue d’aider les parties à aplanir leurs divergences dans le respect du calendrier convenu.


Les membres du Conseil soulignent que la bonne mise en œuvre de l’Accord global de cessez-le-feu représente une étape critique qui aidera les partenaires du Burundi à accélérer leur soutien à la consolidation de la paix et au développement dans ce pays, conformément aux engagements annoncés lors de la table ronde de mai 2007.  Ils se félicitent de l’engagement constant de la Commission de consolidation de la paix qu’ils encouragent à continuer d’aider le Gouvernement burundais à poser les fondements d’un développement à long terme du pays et à mobiliser les ressources nécessaires pour consolider la paix et la sécurité, notamment dans la perspective des futures élections.


Les membres du Conseil se félicitent de la reprise des travaux de l’Assemblée nationale et encouragent le Gouvernement et tous les partis politiques et autres forces vives du pays à entretenir, d’ici les élections prévues pour 2010, l’esprit de réconciliation et de dialogue consacré dans la Constitution burundaise qui a permis la réussite de la transition.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel
 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher