topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La société civile d'Uvira dénonce les incursions des soldats burundais en RDC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

RFI, 05/01/2022

Dans l’est de la RDC, dans la province du Sud-Kivu, la société civile de la ville et du territoire d’Uvira dénonce depuis plus d’une semaine une énième violation de la frontière congolaise par les soldats de l’armée burundaise, à la poursuite des rebelles burundais de RED-Tabara, basés dans les moyens et les hauts plateaux qui surplombent Uvira.

Cette fois, ce sont quelque 400 soldats de l’armée burundaise qui seraient entrés en RDC à partir du 23 décembre dernier, via la plaine de la Ruzizi au nord d’Uvira. Selon un haut gradé burundais, une partie de ces hommes appartiendrait au 212e bataillon commando basé dans les marais de la Rukoko près de la frontière congolaise, l’autre proviendrait de deux unités d’élite, la BSPI, une sorte de garde présidentielle, et la police militaire burundaise.

De jeune miliciens membres de la Ligue des jeunes du parti au pouvoir au Burundi sont également signalés, comme à chaque fois dans de telles opérations.

Ils ont progressé pendant une semaine dans les moyens et hauts plateaux qui surplombent Uvira, avant de lancer leur attaque contre les positions des rebelles burundais de RED-Tabara dans le groupement de Bijombo, il y a trois jours, selon la société civile d’Uvira. Ces groupes rebelles sont présents dans la zone depuis une dizaine d’années et revendiquent régulièrement des attaques au Burundi. La dernière en date a eu lieu deux jours avant cette incursion, une incursion confirmée à RFI par une source sécuritaire burundaise.

Plusieurs de ces membres assurent avoir alerté l’armée congolaise dès que les troupes sont entrées en RDC, mais plus d’une semaine plus tard, le porte-parole des FARDC dans le secteur assure que l'enquête est toujours en cours. « Il y a des groupes armés qui viennent des pays étrangers et qui sont en train de s’infiltrer sur le sol congolais. Mais dire que c’est l’armée burundaise, je ne peux pas le confirmer ou l’infirmer. Il y a des accrochages entre ces groupes armés qui sont signalés », nous explique le major Dieudonné Kasereka.

Après près de trois jours de combats, les rebelles burundais de RED-Tabara ont annoncé avoir tué une dizaine de soldats burundais. De son côté, l’armée burundaise n'a pas communiqué, une habitude dans de tels cas.

La société civile d’Uvira, elle, condamne « une exportation » d’un conflit burundo-burundais sur le sol congolais, elle accuse également les FARDC de fermer les yeux à cause, sans doute, d’un accord secret entre Gitega et Kinshasa.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher