topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Rwanda : la police accuse un poète disparu d'avoir rallié des rebelles Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 16/02/2022 – Source AFP

La police du Rwanda a accusé mercredi un chanteur et poète rwandais, porté disparu depuis plus d'un an, d'avoir rejoint un groupe rebelle en Ouganda.

Le Bureau d'enquête du Rwanda (RBI) a porté ces accusations à l'encontre d'Innocent Bahati, quelques jours seulement après la parution d'une lettre ouverte au président rwandais Paul Kagame, signée par plus d'une centaine d'écrivains du monde entier et lui demandant d'intervenir pour retrouver M. Bahati, alors que plusieurs organisations de défense des droits de l'Homme dénoncent des attaques grandissantes contre la liberté d'expression dans son pays.

M. Bahati s'est rendu à plusieurs reprises en Ouganda sans passer par des postes frontière officiels et a rencontré dans ce pays voisin "des membres d'organes de sécurité et des éléments anti-Rwanda", a déclaré le porte-parole du BRI, Thierry Murangira, dans un entretien accordé au média en ligne Taarifa.

"Il a aussi été établi qu'il travaillait avec des individus et groupes hostiles au gouvernement rwandais en Belgique et aux Etats-Unis et dont il a reçu un soutien financier", a ajouté M. Murangira.

Selon Human Rights Watch, M. Bahati, qui avait publié des poèmes critiques des autorités sur YouTube, est porté disparu depuis le 7 février 2021. Dans un communiqué publié en mars 2021, l'ONG américaine écrivait que sa disparition devrait être considérée comme "suspecte" en raison de ses détentions passées pour avoir critiqué le gouvernement.

Publiée le 7 février, jour anniversaire de la disparition de M. Bahati, par l'association d'écrivains PEN International, la lettre ouverte à M. Kagame exprime la "grave préoccupation" de ses signataires "quant à la vie et au sort du poète rwandais Innocent Bahati"

"Nous vous écrivons pour soutenir les appels précédents de PEN International (...) et d'autres organisations de défense de la liberté d'expression, pour vous exhorter à intervenir dans le cas de Bahati et dans l'intérêt de son droit à la vie, à la liberté et au bien-être", peut-on lire dans cette tribune signée par des personnalités comme le prix Nobel de littérature sud-africain J. M. Coetzee, la romancière canadienne Margaret Atwood ou encore l'écrivain britannique Salman Rushdie.

"La poésie n'est pas un crime. Le monde attend d'entendre à nouveau la voix d'Innocent Bahati", ajoute la lettre.

"Je ne vois pas en quoi critiquer le gouvernement serait un problème. De nombreuses personnes au Rwanda publient sur diverses plateformes des contenus qui critiquent le gouvernement", a affirmé M. Murangariga à Taarifa.

Le Rwanda, dirigé par Paul Kagame depuis la fin du génocide de 1994 qui a fait 800.000 morts, selon l'ONU, est régulièrement accusé par des ONG de réprimer la liberté d'expression, les critiques et l'opposition politique.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher