topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Kenya : l'ancien président Mwai Kibaki décède à l'âge de 90 ans Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News22/04/2022 - Source AFP

 L'ancien président Mwai Kibaki (photo), troisième chef de l'Etat de l'histoire du Kenya, est décédé à l'âge de 90 ans, a annoncé vendredi à Nairobi l'actuel chef de l'Etat Uhuru Kenyatta.

"C'est un triste jour pour nous en tant que pays. Nous avons perdu un grand leader, l'ancien président Mwai Kibaki", a déclaré M. Kenyatta dans une annonce solennelle retransmise à la télévision officielle, où il n'a pas précisé la cause du décès.

Impliqué dans la politique kényane depuis l'indépendance en 1963, Mwai Kibaki, ancien professeur d'économie formé en Ouganda et à Londres, avait été élu en 2002 sur la promesse de lutter contre la corruption, après plus de 20 ans de règne de l'autoritaire Daniel arap Moi.

Mais la décennie que ce représentant de l'ethnie Kikuyu a passé au pouvoir a été marquée par des scandales de corruption ainsi que par les pires violences politiques depuis l'indépendance.

Fin 2007, sa réélection contestée débouche sur des violences opposant Kikuyu et Kalenjin, deux des premières communautés du pays, au cours desquelles plus de 1.000 personnes sont tuées et des centaines de milliers d'autres déplacées. Elles sont encore aujourd'hui une blessure profonde dans l'histoire du Kenya.

Quelques années plus tard, en 2010, une nouvelle Constitution sera promulguée sous son gouvernement.

Cet ancien ministre des Finances a par ailleurs été reconnu pour son rôle dans le développement de l'économie kényane, à travers notamment le plan Vision2030, repris par son successeur, M. Kenyatta.

"Nous nous souviendrons toujours du président Kibaki comme du gentleman de la politique kényane, d'un débatteur brillant, dont l'éloquence, l'esprit et le charme l'emportaient, encore et encore", a dit vendredi de lui M. Kenyatta.

Lorsqu'il quitte le pouvoir en 2013, M. Kibaki se retire dans son fief rural de Nyeri, à une centaine de kilomètres au nord de Nairobi, d'où sa famille, modeste, est originaire. Mais il préférait dernièrement sa demeure du quartier très huppé de Muthaiga, à Nairobi.

Doté d'une santé fluctuante depuis un grave accident de voiture en 2002, il avait régulièrement été admis à l'hôpital ces dernières années. - "Vrai homme d'Etat" - De nombreuses personnalités au Kenya, mais aussi à travers le continent africain, depuis le Burundi jusqu'en Zambie, ont réagi à cette annonce.

"Kibaki est l'un des combattants de la liberté de notre pays, il a servi ce pays pendant de nombreuses années avec diligence, franchise, honnêteté et transparence", a déclaré le vétéran de la politique kényane Raila Odinga, qui se présentera en août aux élections présidentielles.

"Nous regrettons le décès de l'ancien président Kibaki, un vrai homme d'Etat qui a accompagné une nouvelle ère démocratique et économique", a déclaré sur Twitter l'ambassadrice anglaise au Kenya, Jane Marriott.

Le président Kenyatta a annoncé que des funérailles nationales seront organisées, sans donner de date. Il a également ordonné une période de deuil national, durant laquelle les drapeaux seront en berne, à partir de vendredi jusqu'au coucher du soleil le jour de l’enterrement.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher