topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Un jeune rappeur écroué au Burundi pour une chanson jugée "blasphématoire" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

RFI, 28/04/2022

Burundi : le rappeur Olegue emprisonné à cause d'une chanson qualifiée de «blasphématoire»

Olegue, étoile montante du rap burundais, a été écroué mercredi 27 avril à la prison centrale de Bujumbura, après deux semaines de garde-à-vue. La justice reproche à ce jeune rappeur de 20 ans, qui aime casser les codes et chante cru dans une société très chrétienne et très attachée aux traditions, une vidéo jugée « blasphématoire » pour l'église catholique et contraire « aux bonnes mœurs ». Ce n'est pas la première fois qu'il est ainsi dans le collimateur des autorités.

Il y a deux ans, Olegue Baraka, plus connu sous son simple prénom Olegue, avait échappé de peu à la prison. À l'époque, il avait passé une semaine dans une cellule d'un commissariat pour son clip « Délégué Général », une chanson où il parlait crûment de prostitution et de l'usage de la drogue dans les collèges et lycées du pays. Accusé d'être un promoteur de « mœurs dissolues », Olegue avait finalement été relâché après avoir présenté ses excuses au peuple burundais devant toute la presse.

Mais impossible d'y échapper cette fois, après la publication début avril d'une vidéo de promotion de son concert de Pâques. On le voit grimé en prélat catholique avec, à ses côtés, une fille en costume de religieuse qui trémousse son postérieur. Olegue appelle le public à venir nombreux pour voir « de bonnes sœurs en provenance de Rome », tout en tapotant le derrière de la fille.

La Toile s’enflamme alors. Certains parlent de blasphème, de sacrilège. D'autres y voient un geste de provocation car le très croyant président burundais, Évariste Ndayishimiye, revient tout juste de Rome où il a rencontré pour la première fois le pape François.

Le jeune rappeur est poursuivi, selon une source judiciaire, pour « outrage aux bonnes mœurs », infraction passible d'une simple amende selon le code pénal burundais. Mais l'ordre de l'enfermer serait venu d'en-haut, selon nos sources. Mercredi, un des conseillers du chef de l'État a mis en garde un internaute qui avait pris sa défense sur Twitter. « Tu devrais démissionner si tu es son porte-parole et si tu aimes tes enfants », a-t-il lancé.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher