topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La journée nationale du patriotisme divise au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

Deutsche Welle, 08.06.2022

 La journée est liée à la deuxième commémoration de la mort de l’ancien président Pierre Nkurunziza (photo), au pouvoir de 2005 à 2020. Elle est aussi source de controverses au sein de la classe politique.

La journée nationale du patriotisme, ce mercredi 8 juin au Burundi, a sa raison d’être. C’est du moins ce qu'assurent plusieurs interlocuteurs de la Deutsche Welle. Contredits par d'autres. Il faut dire que cette journée est liée à la mort de l’ancien président controversé Pierre Nkurunziza. Et que cela ne plaît pas à tout le monde.

Ce dernier sert de référence à Kassim Abdoul, président du parti Union pour la paix et le développement. "Nous pensons que Pierre Nkurunziza aura servi d’exemple pour certaines choses", explique-t-il. "Prenons par exemple en 2005, à la fin de la crise. Les Burundais étaient enfermés dans des tendances extrémistes et ethniques. Mais Pierre Nkurunziza a essayé de diminuer les tensions extrémistes. Pour nous, c’est une occasion de réfléchir, de penser à une vraie réconciliation nationale où les Burundais doivent réfléchir à comment se défaire des divisions ethniques régionales, des problèmes d’exclusions que nous avons vécus dans notre pays", ajoute  Kassim Abdoul.

Revoir l'organisation de cette journée

Mais pour le Congrès national pour la liberté, la principale formation politique d’opposition au Burundi, le défunt président Pierre Nkurunziza ne devrait pas être le seul personnage lié à cette célébration.

Pour Thérence Manirambona, chargé de la communication et porte-parole de ce parti, l’organisation de cette journée est même à revoir. "Nous constatons malheureusement que l’on ignore les autres Burundais qui ont marqué l’histoire de notre pays, qui ont sacrifié leur vie et qui sont relégués aux oubliettes. Tout le monde naît patriote", insiste Thérence Manirambona. "Mais il y a des gens qui se considèrent comme plus patriotes que les autres. C’est de là que naissent les discriminations, l’exclusion. Si on n’y prend pas garde, on risque même de retourner en arrière. Pour le parti CNL, il serait aussi bon que tous ces autres Burundais qui ne sont pas connus soient honorés en public pour que le patriotisme ne soit pas l’apanage d’un individu ou d’un groupe d’individus", soutient le chargé de communication du Congrès national pour la liberté (CNL), d'Agathon Rwassa.

La journée nationale du patriotisme et la commémoration de la mort du président Pierre Nkurunziza est célébrée pour la deuxième fois. Elle est prévue par le décret présidentiel du 7 juin 2021, fixant la liste et le régime des jours fériés au Burundi.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher