topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Au Kenya, le résultat de l'élection présidentielle s'annonce serré Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News10/08/2022 - Source Reuters

Le résultat de l'élection présidentielle s'annonce serré au Kenya avec des chiffres préliminaires publiés mercredi donnant les deux candidats à la succession du président Uhuru Kenyatta au coude-à-coude.

Les Kényans étaient appelés aux urnes mardi pour des élections législatives et présidentielle considérées comme un test important pour la stabilité de la plus grande économie d'Afrique de l'Est, où deux des trois dernières élections ont provoqué des vagues de violences sur fond d'accusations de fraude.

Le scrutin s'est déroulé dans le calme, même si la police a déclaré être à la recherche d'un député qui a abattu l'assistant d'un rival devant un bureau de vote.

Le président sortant Uhuru Kenyatta ne peut se représenter, ayant atteint la limite de deux mandats, et a apporté son soutien à Raila Odinga, 77 ans, ancien Premier ministre et actuel chef de l'opposition.

Le second candidat en lice est William Ruto, 55 ans, adjoint du chef de l'Etat au cours des neuf dernières années avant qu'une querelle les oppose.

A 08h00 GMT, la télévision privée Citizen Television donnait William Ruto en tête avec un peu plus de 50% des voix et Raila Odinga à 48,5%. De même pour le groupe privé Nation avec 51% pour William Ruto contre 48% pour Raila Odinga.

Les résultats officiels sont attendus dans les jours à venir, jusqu'en début de semaine prochaine au plus tard.

Plus de 1.200 personnes ont été tuées après un scrutin contesté en 2007 et plus de 100 après celui de 2017.

Kenya-Les électeurs veulent du changement, mais visages familiers pour la présidentielle

@rib News09/08/2022 - Source Reuters

Les Kenyan sont appelés aux urnes mardi pour des élections législatives et présidentielle pour lesquelles la participation s'annonce peu élevée, particulièrement chez les jeunes, alors que de nombreux citoyens ont perdu espoir en les changements potentiels que pourrait apporter le futur gouvernement.

Des données de la commission électorale montrent que de nombreux jeunes ne se sont pas inscrits sur les listes électorales. Pour la plupart, ils se disent frustrés par les inégalités sociales croissantes dans un contexte de flambée de l'inflation et sur fond de corruption systémique dans le pays.

Nombre de jeunes reprochent au système politique d'être chapeauté, de longue date, par la même élite.

Si le président sortant Uhuru Kenyatta ne peut se représenter, ayant atteint la limite de deux mandats, les principaux candidats sont des visages connus, comme William Ruto, 55 ans, adjoint du chef de l'Etat au cours des neuf dernières années avant qu'une querelle les oppose.

Uhuru Kenyatta a apporté son soutien à Raila Odinga, 77 ans, ancien Premier ministre et actuel chef de l'opposition.

Le scrutin est surveillé de près, alors que le Kenya est un pays stable dans une région volatile et entretien des relations étroites avec l'Occident. Ainsi plusieurs multinationales, comme Alphabet, maison-mère de Google, et Visa, ont choisi d'y installer leurs sièges régionaux.

Toutefois la "désillusion" prédomine dans les rangs de la population à l'égard de la classe politique, selon Macharia Munene, professeur en relations internationales à l'Université internationale d'Afrique à Nairobi, qui dit anticiper une participation peu élevée.

Le taux de participation pourrait aussi être affecté par les questions ethniques traditionnelles dans le pays, alors que le principal groupe ethnique Kikuyu, dont sont issus trois des quatre derniers présidents, n'a pas désigné de candidat.

D'après les derniers sondages, publiés la semaine dernière, Raila Odinga bénéficie de six à huit points d'avance sur William Ruto dans les intentions de vote. Ruto a dénoncé des enquêtes d'opinion truquées destinées à influencer les électeurs, après quatre candidatures successives infructueuses d'Odinga.

Les bureaux de vote ouvrent à 03h00 GMT. Pour remporter le scrutin dès le premier tour, un candidat doit obtenir au moins 50% des suffrages avec un taux de participation d'au moins 25%.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher