topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Burundi : Quelle mémoire 34 ans après les massacres de Ntega-Marangara ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

@rib News26/08/2022 - Source Agence Anadolu

Par Joseph Martin Masabo1, signataire de la lettre ouverte du 22 août 1988 au Major Buyoya

Depuis le 22 août 1988, des rivières de sang ont coulé et souillé la terre de la mère patrie ; des orphelins, veufs et veuves, témoins survivent malgré eux avec le poids du passé.

Mais, que se souviennent-ils de l’été sanglant d’août 1988 ?

Ce mois aurait été un moment de joie pour les caféiculteurs et les paysans du Nord du Burundi. En en général, à cette période c’est la bière qui coule à flots et la liesse qui se lit sur les visages avec la manne qui tombe de la sueur de leurs fronts. Cette fois-ci ce sont les larmes qui ont coulées : l’armée et le parti Uprona qui régnaient alors en maîtres absolus en ont décidé autrement.

L’élément déclencheur retenu serait le lynchage d’un certain Harushingoro Révérien, commerçant à Ntega qui aurait ouvert les hostilités sur des paysans surexcités2 par un climat de méfiance et de provocation qui était entretenu exprès pour déclencher la rébellion.

Le pouvoir tançait les paysans qui refusaient de payer les cotisations à l’Uprona et les accusait de se tourner en douce vers des réunions de sensibilisation organisées par le parti clandestin Palipehutu qui cherchait à en découdre avec le pouvoir mono éthnique et mono lithique de l’époque.

Il s’en est suivi une répression aveugle et sanglante menée par l’armée. Résultat des courses, plus de 50 mille morts3 avoués du bout des lèvres par le pouvoir du major Buyoya et ses sbires. Beaucoup de réfugiés au Rwanda dont je fus témoins dans les camps de Mugusa, Mugunga et Kibayi dans l’ancienne préfecture de Butare.

Lire l’intégralité du texte

 
Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher