topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Durant les mois de juillet et août 2019, ARIB.INFO se met en mode vacances ! Des articles seront régulièrement postés sur le Site Web mais le traitement des informations sera ralenti. Le rythme habituel reprendra en septembre. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
L'Italie va verser 5 milliards de dollars à la Libye en dédommagement de la colonisation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 31/08/2008 – Source AFP

 L'Italie a présenté samedi ses excuses solennelles à la Libye et s'est engagée à verser à ce pays cinq milliards de dollars sur les 25 prochaines années au titre de dédommagements pour la période coloniale.

"L'accord portera sur un montant de 200 millions de dollars par an durant les 25 prochaines années sous forme d'investissements dans des projets d'infrastructure en Libye", a indiqué le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi à son arrivée à Benghazi, dans le nord-est de la Libye.

Cet accord censé régler le contentieux hérité de plusieurs décennies d'occupation et colonisation au siècle dernier a été signé un peu plus tard par le chef du gouvernement italien et le numéro un libyen Mouammar Kadhafi dans le jardin d'un ancien palais du gouverneur italien de Benghazi, alors sous l'occupation italienne.

"Il est de mon devoir, en tant que chef du gouvernement, de vous exprimer au nom du peuple italien notre regret et nos excuses pour les blessures profondes que vous nous avons causées", a déclaré M. Berlusconi dont les propos étaient traduits en arabe.

Il s'est auparavant incliné devant le fils du héros de la résistance libyenne contre l'occupant italien, Omar Mokhtar, dans un geste symbolique."Il s'agit d'un moment historique durant lequel des hommes courageux attestent de la défaite du colonialisme", a déclaré de son côté M. Kadhafi en levant la main en signe de victoire.

"Le peuple libyen a subi une injustice et a été agressé chez lui et il mérite excuses et compensations", a-t-il dit, en présence des ambassadeurs accrédités à Tripoli et des fils et petits-fils des héros de la résistance."L'accord doit mettre fin à 40 ans de désaccord. C'est une reconnaissance concrète et morale des dommages infligés à la Libye par l'Italie pendant la période coloniale", avait déclaré M. Berlusconi à son arrivée à Benghazi.

Il a précisé que parmi les projets qui seront financés par son pays figurait la construction d'une autoroute traversant la Libye d'ouest en est, de la Tunisie à l'Egypte, réclamée par Tripoli.L'accord prévoit également la construction "d'un très grand nombre" de logements, l'installation d'entreprises italiennes en Libye, des bourses à des étudiants libyens en Italie et des pensions pour des mutilés victimes de mines anti-personnel posées par l'Italie pendant la période coloniale, a dit M. Berlusconi.

Il prévoit aussi une coopération dans la lutte contre l'émigration clandestine.L'Italie réclame davantage d'efforts de la part de la Libye pour lutter contre l'immigration clandestine, mais une telle coopération achoppait sur les compensations réclamées par Tripoli pour plus de trente ans d'occupation italienne de 1911 à 1942.M. Berlusconi avait emmené avec lui à Benghazi la "Vénus de Cyrène", magnifique statue sans tête du IIe siècle après JC découverte en 1913 par des archéologues italiens sur le sol libyen.

La statut a été officiellement remise par M. Berlusconi au colonel Kadhafi à l'issue de la signature de l'accord.La visite de M. Berlusconi a coïncidé avec les festivités marquant le 39e anniversaire de la révolution libyenne, le 1er septembre 1969, qui a porté au pouvoir le colonel Kadhafi.L'accord sur les compensations signé par la Libye et l'Italie intervient deux semaines après la signature d'un accord sur les indemnisations des victimes américaines et libyennes du conflit entre les deux pays dans les années 1980.

A Rome, l'association des rapatriés italiens de Libye a fait part de son indignation sur le montant des dédommagements.

L'association se bat depuis 38 ans pour obtenir de l'Etat italien une loi de compensation en faveur des milliers d'Italiens chassés de Libye par le colonel Mouammar Khadafi en 1970.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher