topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Agen (France) : 6 tonnes d'habits pour le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

La Dépêche, 24/08/2010

Le pasteur Jean-Claude Buis et son épouse se sont rendus au Burundi cet été pour préparer l'expédition des dons collectés en Aquitaine./Photo Le Petit Bleu.Une dizaine de lycées d'Aquitaine se sont mobilisés pendant des mois pour rassembler des vêtements destinés à être distribués à des enfants de la capitale du Burundi. Là-bas, ce sont des « habits du dimanche ». Le conteneur part en octobre depuis Anvers.

Au Burundi, le salaire moyen est de 40 à 60 € par mois. Pour construire sa maison, un sac de ciment coûte 14€. C'est dire si l'achat de vêtements neufs n'est pas la première préoccupation des habitants de ce pays de l'Afrique de l'Est en reconstruction.

Inaccessibles pour le commun des mortels de Bujumbura, la capitale, les habits « du dimanche » font le bonheur des quelque 900 familles suivies par l'association protestante « Le Bon Berger » avec laquelle l'association agenaise « Trait d'union » créée par l'Assemblée chrétienne d'Agen travaille depuis plus de quinze ans. Habiller les enfants défavorisés, tel est le but que se sont fixés les protestants de la cité.

Qu'on se le dise : « Nous n'allons pas au Burundi pour coloniser » prévient le pasteur Jean-Claude Buis.

En repérage cet été

Cet été, du 24 juillet au 4 août, avec son épouse, il est allé en repérage sur place pour s'assurer que le conteneur qui doit partir du port d'Anvers arrivera à destination sans que des intermédiaires se servent au passage pour revendre des lots. Le couple a rencontré des ministres, des douaniers, des notables et des entrepreneurs locaux prêts à s'engager financièrement pour soutenir cet envoi ainsi que les destinataires.

Sur le terrain, dans les bidonvilles, ils ont constaté que les enfants portent les vêtements, usés, adressés lors de précédents envois. Une station de télévision les a même interviewés sur les motivations des donateurs français. Les fidèles agenais ont mis la main à la poche pour trier, ranger, empaqueter les vêtements. Deux tonnes supplémentaires sont venues grossir les apports des lycéens aquitains.

La mobilisation en faveur du Burundi revêt des formes multiples. Durant trois ans voici quelques années, trois jeunes filles de ce pays ont été prises en charge par la communauté. Elles ont pu suivre des études d'anglais et de droit. Leurs études achevées, elles sont reparties au Burundi où elles sont chacune trouver un emploi à la mesure de leur qualification.

Trait d'union, une association qui porte bien son nom

L'association « Trait d'union » est une émanation de l'Assemblée chrétienne d'Agen. C'est à partir d'elle qu'a été montée l'opération « Burundi » à laquelle participent huit lycées d'Aquitaine dont le collège Sainte-Geneviève d'Astaffort, l'Oustal de Villeneuve-sur-Lot et L'Ermitage (Agen) d'où est partie l'idée suggérée par Marie Lezay.

Fin juin, à l'Ermitage, les équipes chargées de collecter des vêtements à destination du Burundi ont apporté le fruit de mois d'efforts, soit 4 200 kilos de vêtements.

Il est encore temps de déposer des vêtements, à partir de la première semaine de septembre, tous les jeudis de 14 heures à 18 heures, dans les locaux de l'Assemblée chrétienne, 717 avenue de Gaillard à Agen, face à l'entrée nord du cimetière. Trait d'union distribue aussi des vêtements sur Agen. L'association est habilitée à délivrer des reçus de dons en vue de la déclaration sur le revenu.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher