topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Durant les mois de juillet et août 2019, ARIB.INFO se met en mode vacances ! Des articles seront régulièrement postés sur le Site Web mais le traitement des informations sera ralenti. Le rythme habituel reprendra en septembre. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : 22 membres de l'opposition victimes d'exécutions sommaires Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

@rib News, 16/10/2010 – Source AFP

Au moins 22 militants de l'ex-rébellion des Forces nationales de libération (FNL) ont été victimes d'exécutions extrajudiciaires en septembre 2010, a dénoncé samedi le président de l'Association pour la protection des personnes détenues et des droits humains.

« Ce qui se passe au Burundi est très alarmant. Beaucoup de personnes sont arrêtées par la police, puis elles disparaissent et on les retrouve mortes quelques temps après. Rien qu'en septembre, on a dénombré 22 victimes d'exécutions extrajudiciaires », a affirmé le président de l'Aprodeh, Pierre Claver Mbonimpa.

« Toutes ces personnes, qui ont été tuées froidement, sont des démobilisés ou des militants du parti FNL. Les membres des autres partis sont seulement emprisonnés », a-t-il poursuivi, dénonçant une « guerre silencieuse ».

Ainsi, début septembre, deux civils, militants des ex-rebelles des FNL, avaient été retrouvés morts après leur arrestation par la police dans le nord-ouest du Burundi, avait-on appris de sources concordantes. Une troisième personne interpellée au même moment est toujours portée disparue.

« Il n'y a pas à chercher midi à 14H00: toutes ces exécutions sont commises par quelques agents de la police nationale ou de la Documentation nationale (services secrets) », a accusé le président de l'Aprodeh.

« Ce n'est pas toute la police ou la Documentation, mais il s'agit de quelques agents instrumentalisés par des dirigeants politiques », a-t-il insisté.

Aucun responsable de la police n'a voulu s'exprimer samedi, alors que le porte-parole des services secrets burundais, Télésphore Bigirimana, a tout "nié en bloc", sans plus de commentaires.

La répression de l'opposition passe également par de nombreuses arrestations opérées au sein des partis d'opposition, selon la même source.

« Plusieurs centaines de membres de l'opposition ont été arrêtés depuis le début de la contestation des élections en mai et aujourd'hui, on dénombre environ 120 détenus politiques poursuivis pour "atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat" », a affirmé M. Mbonimpa.

De nouvelles violences au Burundi ont fait plus d'une trentaine de tués ces dernières semaines et semblent confirmer les rumeurs sur la présence de nouvelles poches de rébellion dans le pays.

« Nous avons alerté le pouvoir, mais nous constatons que le gouvernement reste silencieux et l'appareil judiciaire absent, alors que des crimes contre l'Humanité sont en train d'être commis au Burundi », a regretté le président de l'Aprodeh, appelant "le pouvoir à mettre fin à ces violations massives des droits de l'Homme".

Plusieurs opposants sont rentrés dans la clandestinité, ou ont fui le pays à la suite des dernières élections générales remportées par le régime du président Pierre Nkurunziza.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher