topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Rapport sur le commerce et le développement, 2008 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Analyses

@rib News, 18/09/2008 - Source UNCTAD

 D´après le Rapport 2008 de la CNUCED sur le commerce et le développement, qui traite des prix des produits de base, des flux de capitaux et du financement de l´investissement, les perspectives sont pessimistes pour l´économie mondiale et incertaines pour les pays en développement en raison de l´instabilité des marchés financiers, des devises et des produits de base, ainsi que des doutes qui prévalent quant à l´orientation de la politique macroéconomique des principales économies.

Afin d´accroître le financement à long terme du développement, le Rapport préconise des politiques monétaires et financières qui encouragent le réinvestissement des bénéfices et des taux d´intérêt peu élevés. Il suggère également que les gouvernements encouragent le crédit bancaire en faveur de l´investissement productif.

Le Rapport sur le commerce et le développement 2008, dont le sous-titre est "Prix des produits de base, flux des capitaux et financement de l´investissement", met en évidence le paradoxe selon lequel les pays en développement "pauvres en capitaux" exportent des capitaux vers les pays développés "riches en capitaux". Cette "énigme", qui remet en question la théorie économique dominante, est d´autant plus intrigante que de nombreux pays exportateurs de capitaux ont atteint des taux d´investissement et de croissance plus élevés que ceux qui continuent à être tributaires d´entrées nettes de capitaux.

Dans ce contexte, le Rapport suggère de changer l´orientation des politiques financières, qui mettent l´accent sur l´accroissement de l´épargne des ménages et des entrées d´épargne étrangère, en faveur du réinvestissement des bénéfices et de la création de crédits par le système bancaire intérieur. Ainsi que l´ont démontré un nombre croissant de pays ces dernières années, l´adoption de politiques visant à instaurer un taux de change "compétitif" permet souvent d´éviter une dépendance vis-à-vis des entrées de capitaux étrangers.

Dans d´autres cas, cependant, une forte augmentation des entrées au titre de l´aide publique au développement reste indispensable afin, non seulement de promouvoir la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement d´ici à 2015, mais également d´améliorer l´infrastructure et d´accroître les capacités de production, dont dépendent la croissance durable, la création d´emplois et la réduction de la pauvreté au-delà de cette date.

Dans son analyse des perspectives économiques mondiales, le Rapport 2008 sur le commerce et le développement indique que l´incertitude et l´instabilité des marchés financiers, des devises et des produits de base concourent à des perspectives pessimistes pour l´économie mondiale et impliquent des risques considérables pour les pays en développement. Un durcissement de la politique monétaire afin de pallier les effets des prix des importations de produits de base, au lieu de donner des impulsions expansionnistes visant à infléchir les tendances récessionnistes, ne ferait qu´aggraver la situation.

Synthèse en Français

Rapport complet en Anglais

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher