topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News – RWASA SAISIT LA COUR CONSTITUTIONNELLE : Agathon Rwasa, candidat à la présidentielle du principal parti d'opposition du Burundi, a déposé jeudi un recours devant la Cour constitutionnelle, sans se faire guère d'illusions sur l'issue de la procédure. [@rib News, 28/05/2020] ● DES RÉSULTATS ÉLECTORAUX LES PLUS BIZARRES QUI SOIENT DANS UN SCRUTIN NATIONAL : Les résultats publiés lundi (25 mai 2020) par la Commission électorale burundaise donnent exactement – à l’unité près – le même nombre de suffrages obtenus par les trois principaux partis dans …trois provinces différentes, comptant un nombre d’électeurs différent. Dans la province de Karusi, comme dans celles de Ngozi et de Kayanza, le CNDD-FDD recueille ainsi officiellement 210 541 voix ; le CNL 14 157 et l’Uprona 3557!. [LLB, 28/05/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

Le gouvernement gabonais ordonne le retrait du lait chinois Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

PANA, 20/09/2008

Libreville, Gabon – Le gouvernement gabonais a ordonné par voie de presse, samedi, le retrait ferme de la vente de lait chinois pour bébé sur l'ensemble du territoire national, après le scandale du lait en poudre contaminé qui a provoqué la mort de 4 bébés en Chine, a appris la PANA, de source officielle.

Le Gabon, le Burundi, le Bangladesh, la Birmanie, le Myanmar et le Yémen font partie de la liste des pays dans lesquels les autorités chinoises ont reconnu que leurs compagnies laitières incriminées ont exporté du lait frelaté ces derniers mois.

Le ministre gabonais en charge du Commerce, du Développement industriel et chargé du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD), Paul Biyoghé Mba, se fondant sur des "informations internationales concordantes" avait pris, vendredi, un arrêté interdisant la vente et l'importation de lait en poudre pour bébé en provenance de Chine et produit par les compagnies Guandong Yashili et Qingdao Suokang.

A cet effet, le ministre a décidé que ce lait en poudre, "toutes marques confondues, soit jusqu'à nouvel ordre, retiré de tous les circuits de commercialisation et de vente sur l'ensemble du territoire national".

M. Biyoghe Mba a appelé les consommateurs et associations de consommateurs à "apporter leur collaboration en signalant à l'administration du commerce tous les faits ou informations fondés en rapport avec le lait contaminé par la mélanine".

Depuis samedi, les contrôleurs sillonnent les établissements commerciaux des quartiers de Libreville pour contraindre les commerçants et les opérateurs économiques à respecter scrupuleusement les mesures de protection et de prévention prises par le ministère du Commerce, du Développement industriel, chargé du NEPAD.

L'arrêté ministériel précise que les récalcitrants seront sévèrement sanctionnés conformément aux textes législatifs en vigueur.

Une substance toxique pour les reins des enfants, la mélanine, a été découverte dans du lait liquide commercialisé par trois des plus importantes sociétés laitières chinoises.

L'arrêté ministériel a fait l'effet d'une bombe. Samedi, au Grand marché de Mont Bouet, à Libreville, des femmes interrogées par la PANA se voient contraintes d'acheter un autre lait en poudre pour bébé plus cher que le lait chinois auquel elles semble être habituées.

D'autres se plaignaient des conséquences pour le nourrisson de s'adapter à un nouveau lait.

"Il est difficile de changer de lait subitement car j'achète du lait en poudre chinois depuis plusieurs mois à cause de son prix très abordable. Mais le gouvernement devrait prendre également des mesures d'accompagnement ou imposer que les prix des autres laits en poudre pour nourrissons soient revus à la baisse", déclarait à la PANA, Mélanie Obone, 28 ans, mère de 3 enfants dont un bébé de 11 mois qu'elle portait sur elle.

Une autre jeune fille mère, Sylvianne Ngoma, 18 ans, l'air fragile semble accepter, bien que contrariée, la décision du gouvernement : "cette décision du gouvernement protège la santé de mon bébé et je m'organiserai pour choisir un lait en poudre d'une autre marque que le lait chinois".

"Mon bébé consomme deux types de lait de marques européennes dont un lait de croissance. J'évite d'acheter des produits alimentaires en provenance de Chine même si le prix est abordable. Ici au grand marché, on trouve toutes sortes de produits chinois à consommer qu'on ne trouve pas dans les magasins. Je m'en méfie", explique Sophie Engone, 32 ans.

Son époux, Marc Engone, qui l'accompagne, souhaite que des contrôles stricts soient opérés au niveau de la douane gabonaise lors de l'entrée des produits alimentaires douteux au Gabon. Selon lui, les douaniers sont en partie responsables de l'entrée des produits contrefaits.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher