topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Rencontre entre les présidents burundais et rwandais sur la sécurité frontalière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

PANA, 23 janvier 2011

Bujumbura, Burundi - Les présidents burundais Pierre Nkurunziza, et rwandais Paul Kagame, ont eu une rencontre à huis clos centrée sur la sécurité frontalière, samedi à Ngozi, une province du nord du Burundi frontalière avec le Rwanda, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

D’après le porte-parole de la présidence de la République du Burundi, Léonidas Hatungimana, les deux hommes d’Etat ont centré leurs discussions sur la collaboration à la sécurité aux frontières communes et la relance des activités en veilleuse de la Communauté économique des pays des grands lacs (CEPGL) à laquelle appartient également la République Démocratique du Congo (RDC).

C’est la première rencontre du genre en ce début de nouvel an 2011 entre les deux hommes d’Etat qui ont gardé des contacts réguliers à travers des échanges de visites au plus haut sommet l’année dernière encore.

La cohabitation est jugée généralement bonne entre les deux pays qui n’ont que quelques différends frontaliers mineurs à régler et c’est surtout du côté de la RDC que les regards restent rivés.

Les deux petits voisins du Congo étaient dans le même camp lors de la première grande guerre civile des années 1997 à laquelle ont pris part au moins sept armées et autant de rébellions de la sous-région dans l’ex-Zaïre.

La rencontre au sommet de Ngozi a été précédée de peu de celle des chefs d’états-majors généraux des armées burundaise, congolaise et rwandaise à Kigali.

Le communiqué final de la rencontre a fait état d’une nouvelle rébellion en gestation à l’est de la RDC pour s’attaquer à la sécurité intérieure du Rwanda.

Plusieurs dissidents en exil, dont l’ancien ministre rwandais de la Défense, Kayumba Nyamwasa,  ont été nommément cités parmi les instigateurs de la présumée rébellion dirigée contre le régime du général Kagame.

On connaissait jusque-là l'existence résiduelle sur le sol congolais de combattants des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).

Une rébellion en gestation continue également à faire parler d’elle le long des frontières communes entre le Burundi et la RDC.

Les rumeurs allant dans ce sens se sont intensifiées au lendemain des récentes élections générales dont la régularité fait aujourd’hui encore l’objet de contestation au sein de la classe politique nationale.

Au moins cinq attaques ciblées contre des positions de la police nationale dans divers endroits isolés du pays ont été signalés par les médias et les forces de sécurité ces derniers jours au Burundi où, pour le moment, on les réduit officiellement à de simples actes de banditisme à main armée.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher