topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Le redéploiement des enseignants jugé partial, injuste et inefficace Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Education

@rib News, 07/02/2011

Ce n’est plus un secret, la politique de redéploiement des enseignants est mal faite et n’apporte pas les fruits escomptés, a déclaré le président de la Commission de redéploiement et directeur général en charge des ressources humaines au ministère de l’Education de base et secondaire, M. Anatole Niyonkuru.

« Certains directeurs des écoles donnent des rapports faussés » a déclaré M. Niyonkuru ajoutant que même des sanctions administratives seraient prises contre les responsables scolaires qui ne font pas correctement leur tâche.

« Il y a des formes de vengeance, des cas de corruption, du favoritisme et même autre chose » a déclaré le président de la Commission de redéploiement des enseignants du primaire et du secondaire.

« Nous demandons que les directeurs qui ne font pas leur travail correctement cessent immédiatement » a exhorté le président de la Commission de redéploiement ajoutant que parmi les mesures envisagées contre ce genre de délit, il y a le dé-commissionnement.

Les partis d’opposition réunis au sein de l’Alliances des Démocrates pour le Changement au Burundi (ADC-Ikibiri) avaient déploré la maladresse au sein de cette activité de redéploiement des enseignants, soulignant que seuls les membres des partis de l’opposition étaient visés par la politique dite de redéploiement.

« Seuls les membres des partis de l’ADC-Ikibiri sont candidats de redéploiement » avait annoncé Léonce Ngandakumana, président du parti Frodebu et président ADC-ikibiri.

Le ministre de l’Education avait de son coté menacé de frapper fort contre tous ceux qui s’opposeront à cette politique de redéploiement.

« Celui qui osera faire une grève contre cette mesure sera puni suivant la loi », avait annoncé Severin Buzingo, ministre burundais de l’Education de base et secondaire.

Les principaux syndicats burundais avaient déploré le langage du ministre de tutelle qui se voulait intimidant plutôt que d’écouter les doléances des enseignants qui se montraient lésés par la mesure.

« Le langage du ministre n’est pas tranquillisant » avait déploré les responsables syndicaux, du SLEB, SYNAPEP et CONAPES.

Cependant, deux autres syndicats proches du parti présidentiel avaient demandé que ces politiciens surtout Léonce Ngendakumana ferment leur bouche et ne parle plus de redéploiement car les enseignants, selon ces syndicats proches du pouvoir, étaient d’accord avec les autorités de tutelles sur cette même politique de redéploiement, comme l’avait annoncé Ndabaniwe, l’un des responsables syndicaux, proches du parti au pouvoir CNDD-FDD. [ND]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher