topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Six étudiants déchus de leurs diplômes de Licence Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Education

@rib News, 13/04/2011 – Source Xinhua

Julien NimubonaLe ministre burundais de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Julien Nimubona, vient de sanctionner six lauréats de la Faculté de droit à l'Université de Ngozi au Nord du pays, accusés de fraude par la non-reconnaissance de leurs diplômes, comme l'a indiqué le ministre dans une conférence de presse qu'il a animée mercredi dans son cabinet .

"Tenant compte du rapport de l'Université de Ngozi et nous référant à l'ordonnance portant équivalence des diplômes, le ministère décide que les étudiants dont les noms suivent à savoir Cyriaque Nduwayo, Bernard Ntavyibuha, Georges Bigirimana, Arlette Mugisha, Chantal Dusabe et Apolline Niyonkuru qui ont tous terminé à la Faculté de droit de l'Université de Ngozi sont déchus de leurs diplômes de Licence en droit", a tenu à préciser le ministre Nimubona.

Ce rapport montre que lesdits étudiants ont fraudé leurs diplômes par le biais du plagiat et de la photocopie, selon toujours le ministre Julien Nimubona.

"Deux de ces étudiants ont téléchargé sur internet tandis qu'un autre a fait une copie conforme à un mémoire qui avait été soutenu dans une autre Université. Il a été établi que ces mémoires sont des plagiats et qu'il ne fallait pas autoriser l'octroie à ces étudiants le grade de Licenciés", a ajouté le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Au total, ce sont trois mémoires et chacun devrait être écrit et soutenu publiquement et conjointement par deux étudiants.

Les enseignants qui ont dirigé ces travaux se sont vus infliger eux aussi des sanctions par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique pour incompétence ou pour complicité.

Ces mesures que vient de prendre le ministre burundais de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique fait partie des réformes que le nouveau ministre a entamées depuis son entrée au gouvernement le 29 août 2010.

Parmi ces réformes, on peut citer celle contraignant tous les candidats à l'enseignement supérieur de d'abord réussir l'examen d’Etat, alors que, avant cette réforme, les candidats ayant des parents riches se passaient volontiers de cet examen parce que les établissements d'enseignement supérieurs privés pouvaient facilement les accueillir. Le ministre Julien Nimubona appelle de tels établissements "des boutiques pour gagner de l'argent".

Dans cette série de réformes, le ministre Nimubona est allé plus loin en annonçant qu'il vient d'adresser une correspondance aux différentes ambassades accréditées à Bujumbura que désormais aucun étudiant burundais n'aura plus le droit d'aller faire ses études supérieures à l'étranger s'il n' a pas réussi l'examen d'Etat, une mesure qui doit entrer en vigueur même au niveau des établissements d'enseignement supérieur burundais avec la rentrée académique prochaine.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher