topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ARIB.INFO REPREND DU SERVICE RÉGULIER ! Le comité de La Rédaction est de retour après ses congés d'été et le fil de l’actualité reprend son rythme habituel. Merci de votre fidélité. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Dire non à l’oubli autour de Pierre Ngendandumwe Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Quand le 15 janvier sera-t-il jour férié au Burundi ?

Par Perpétue Nshimirimana - @rib News, 15/01/2005

Le Burundi commémore ce 15 janvier 2005 le 40ème anniversaire de l’assassinat du Premier ministre, Pierre Ngendandumwe. Il a été abattu le 15/01/1965 devant la clinique Prince Louis Rwagasore à la sortie d’une visite à son épouse, mère de leur quatrième enfant deux jours auparavant.

Ce digne fils du pays a été élevé au rang de deuxième héros national. Par son dévouement et sa bravoure, il a imposé le respect autour de lui. Il a été un modèle pour bon nombre d’intellectuels burundais de sa génération. A son actif, il faut rappeler son implication et sa participation aux travaux de négociations pour l’accession du Burundi à l’indépendance. L’anniversaire de cet assassinat pousse la réflexion  sur le titre de héros national qui lui a été décerné. Une certaine volonté d’installer l’oubli de ce grand homme a été plus que manifeste tout au long des années après sa disparition.

Le souvenir du premier héros du pays, le prince Louis Rwagasore, est marqué par un jour férié et une cérémonie annuelle de dépôt de gerbe de fleurs à Vugizo, au Mausolée, sur les hauteurs de la capitale. La radio a toujours diffusé à cette occasion, des extraits de son discours prononcé à la victoire  du parti UPRONA, le 18 septembre 1961. Et Pierre Ngendandumwe dans tout cela ?

Loin de moi l’intention ou l’idée d’opposer les deux hommes dans leur stature et leur impact sur la société. Cependant, il est regrettable de constater la nette différence d’égards réservés à l’un et à l’autre, tous les deux, hommes valeureux de notre pays.

Pierre Ngendandumwe est une personne source de fierté comme le Prince Louis Rwagasore. Il a été rassembleur, soucieux du bien-être de la population toute entière. Pourtant, la date du 15 janvier demeure depuis quarante ans, un jour ordinaire pour le pays. Le 13 octobre est férié au Burundi. Le 15 janvier ne l’est pas.

Les médias nationaux n’ont jamais rappelé le rôle des deux héros d’un même pays, tous deux compagnons de la lutte pour l’indépendance. La négligence- en réalité une omission délibérée- va jusqu’à faire passer inaperçu que la tombe de Pierre Ngendandumwe se trouve à quelques mètres de celle de son compagnon de lutte sur le même site à Vugizo.

De nombreux discours ont été prononcés par les plus hautes autorités du pays en souvenir de l’homme et de l’action du prince Louis Rwagasore. Depuis toutes ces années, aucun mot, aucune pensée n’a fait référence à l’existence même de Pierre Ngendandumwe. Ce genre d’agissements laisse perplexe. Voudrait-on effacer son existence ?

Malgré le titre de héros décerné, un mécanisme a été mis en place pour que personne ne parle de lui. A force, cette absence d’évocation a induit une absence d’hommage, comme s’il n’avait jamais existé ! L’histoire ne peut être noyée que momentanément. Pierre Ngendandumwe recevra les honneurs dignes de son rang et de son action.

Perpétue Nshimirimana.

 
< Précédent

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher