topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Viols : Incarcéré au Burundi, il est disculpé par une plaignante Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

Le Parisien | 05.07.2011

Nicolas Jacquard

Le français Patrice Faye arrivant à la Cour d'appel de Bujumbura, capitale du Burundi, le 25 mai 2011.Patrice Faye contre-attaque. Du fond de sa cellule de la prison de Bujumbura, capitale du Burundi, ce Français de 57 ans réfute les accusations de viol portées contre lui par cinq jeunes filles. Aventurier installé au Burundi depuis 1978, il a été jugé il y a deux semaines et encourt trente-cinq ans de réclusion. Le verdict est attendu mi-août.

«  Tous ceux qui le connaissent savent qu’il n’a pas pu faire ça », murmure sa sœur, Mireille.  Une lettre de sa principale accusatrice vient d’ailleurs d’être dévoilée. Aïcha écrit pour demander pardon. « (…) Pour dire vrai, les accusations sur Patrice sont fausses, et je ne m’attendais pas à des conséquences comme celles-là.  »

Spécialiste des serpents et des crocodiles du Nil, Patrice Faye est le fondateur d’une association humanitaire qui recueille les enfants des rues. C’est dans un de ses centres qu’Aïcha a été prise en charge. « Mais elle se prostituait et se disputait avec tout le monde, raconte Mireille. Patrice l’a mise dehors. »

De fausses descriptions

Aïcha trouve alors refuge dans une autre association, la fondation Stamm, où elle se confie à une chargée de mission française, Céline, qui transmet le dossier à la justice. « J’ai fait tout ça en espérant que Céline aurait pitié et m’aiderait », reprend Aïcha. Quatre autres jeunes filles appuient ses révélations. « J’ai téléphoné à mon amie Metoucela pour lui dire de confirmer ce qu’on allait lui demander et de prévenir les autres qu’elles fassent la même chose », avoue Aïcha.

Examinées dans un centre spécialisé, trois de ces jeunes filles seraient vierges, indique la défense de Patrice Faye, qui ajoute que les déclarations des jeunes filles sur l’anatomie du Français ne cadrent pas avec la réalité. Les cinq ont en effet indiqué que l’homme était circoncis, ce qui n’est pas le cas.

« Je vis un cauchemar, écrit l’intéressé de sa prison. Je viens d’être trahi par ceux-là même pour lesquels je me battais. » Une des accusatrices est parrainée par les parents de Patrice, vivant en France, auxquels elle adressait régulièrement des lettres affectueuses. « Si les prétendus viols dont ces filles auraient été victimes ont commencé en 2006, comme elles le disent, pourquoi aurait-elle adressé une telle lettre? » s’interroge Mireille.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher