topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Paris apporte tout son appui au Français condamné au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 26/07/2011 – Source TF1

 La France "est vivement préoccupée" par la condamnation au Burundi d'un Français de 58 ans, Patrice Faye, à 25 ans de prison pour viols notamment sur mineures, a déclaré mardi le Quai d'Orsay. Le ministère met en cause les conditions de son procès.

La préoccupation de la France s'exprime aussi à l'égard des "conditions dans lesquelles la procédure s'est déroulée", a précisé dans sa déclaration le porte-parole du ministère, Bernard Valero, sans les détailler.

"Notre compatriote a fait ou va faire appel de cette décision" de condamnation à 25 ans de prison et à payer environ 14.000 euros de dommages et intérêts aux victimes, a-t-il ajouté.

"Une nouvelle étape va s'ouvrir très vite et nous allons rester vigilants et en position de soutien et d'appui de notre compatriote", a insisté Bernard Valero.

Le ministère "demeure mobilisé pour soutenir M. Faye, lui apporter tout l'appui au titre de la protection consulaire et pour veiller à la préservation de ses droits, notamment de bénéficier d'une défense équitable", a-t-il précisé.

L'ambassadeur français au Burundi "est en contact permanent avec les autorités locales" et a évoqué cette affaire ces dernières semaines "avec un certain nombre de membres de gouvernement, avec des responsables de la présidence de la République du Burundi", a poursuivi Bernard Valero.

"Nous continuerons de faire passer les messages appropriés auprès des interlocuteurs appropriés", a-t-il indiqué.


Burundi / Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

PARIS, France, 26 juillet 2011

La France est vivement préoccupée par la décision rendue par la justice burundaise à l’encontre de notre compatriote M. Faye ainsi que par les conditions dans lesquelles la procédure s’est déroulée.

Depuis l’arrestation de notre ressortissant, M. Faye, le 3 avril 2011, les services compétents du ministère des Affaires étrangères et européennes, tant à Paris qu’à Bujumbura, sont pleinement investis et déterminés à suivre sa situation avec la plus grande attention.

M. Faye bénéficie de la protection consulaire de la part des agents de l’ambassade de France au Burundi qui lui rendent des visites régulières. La dernière visite consulaire a eu lieu le 15 juillet 2011.

Le ministère des Affaires étrangères et européennes demeure mobilisé pour soutenir M. Faye, lui apporter tout l’appui au titre de la protection consulaire et pour veiller à la préservation de ses droits notamment de bénéficier d’une défense équitable.

Ce que je voudrais aujourd’hui, c’est une double préoccupation des autorités françaises : la première à l’égard de cette décision de justice qui a été rendue et, d’autre part, la manière dont s’est déroulée cette première phase de la procédure judiciaire. Je parle de première phase parce que notre compatriote a fait ou va faire appel de cette décision. Une nouvelle étape va s’ouvrir très vite et nous allons rester vigilants et en position de soutien et d’appui de notre compatriote.

Q – Est-ce que des contacts supplémentaires ont été pris avec les autorités burundaises et notamment le président burundais ?

R – Notre ambassadeur sur place à Bujumbura est complètement mobilisé depuis le début sur ce dossier et est en contact permanent avec les autorités locales. Au cours des dernières semaines, il a évoqué cette affaire avec un certain nombre de membres de gouvernement, avec des responsables de la présidence de la République du Burundi. Nous continuerons de faire passer les messages appropriés auprès des interlocuteurs appropriés.

Q – Est-ce qu’il est trop tôt pour parler d’extradition par exemple ?

R – Oui il est trop tôt pour parler d’extradition à ce stade parce que nous comprenons des contacts que nous avons avec lui que notre compatriote a fait ou va faire appel.

Source : France – Ministry of Foreign Affairs

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher