topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : le bâtonnier de l'ordre des avocats arrêté pour outrage Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

@rib News, 27/07/2011 – Source AFP

Le bâtonnier de l'ordre des avocats du Burundi a été arrêté pour outrage à magistrats et écroué mercredi, après des propos tenus lors d'une manifestation en vue d'exiger la libération d'une consœur emprisonnée.

« Mon confrère Me Isidore Rufyikiri a été convoqué ce matin par le procureur général de la Cour d'appel, Léopold Kabura. Il a été entendu (...) avant d'être arrêté pour outrage à magistrats », a déclaré à la presse Me Sylvestre Banzubaze, avocat du bâtonnier, qui l'assistait au cours de son audition.

Le bâtonnier burundais est alors sorti du bureau du procureur, encadré par des policiers et sous les applaudissements de dizaines d'avocats, portant la toge, a-t-on constaté sur place. Il a été conduit à la prison centrale de Mpimba de Bujumbura pour y être incarcéré.

Au cours de son audition, le procureur lui a reproché d'avoir qualifié les magistrats de « utugagabo n'utugore » (petits hommes et petites femmes) lundi, ce qu’il na pas reconnu car il avait parlé de ceux qui sont corrompus, a expliqué M. Banzubaze.

Le bâtonnier s'était publiquement exprimé lundi dune manifestation d'avocats devant le palais de justice de Bujumbura en soutien à une confrère, Me Suzanne Bukuru.

Il avait alors fustigé les magistrats corrompus, sans personnalité et sans idéal, qui se prévalent d'un ordre venu d'en haut pour procéder à des arrestations illégales et injustes en référence à l'emprisonnement de Me Suzanne Bukuru le 15 juillet.

Avocate des parties civiles dans le procès d'un Français accusé de viol, Mme Bukuru a été arrêtée pour complicité d'espionnage et écrouée le 15 juillet pour avoir facilité une interview avec des journalistes français.

Sollicité, aucun responsable de la justice n'a souhaité s'exprimer sur le sujet.

Les avocats ont débuté lundi une grève des prétoires d'une semaine, et manifestent chaque matin pendant une heure devant le palais de justice de la capitale.

Patrice Faye, un Français de 58 ans vivant au Burundi depuis plus de trois décennies, a été condamné lundi à 25 ans de prison pour viols notamment sur mineures.

Le procès de Patrice Faye, qui a toujours clamé son innocence, s'est déroulé à huis clos le 16 juin à Bujumbura. Le Français avait été arrêté le 5 avril après des accusations de viol portées par cinq filles, dont des mineures fréquentant une école qu'il a créée en faveur de jeunes en difficultés.

La France qui s'est dit vivement préoccupé par sa condamnation mardi, a mis en cause les conditions de son procès.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher