topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Les héritiers de Melchior Ndadaye dénoncent l'impunité au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

PANA, 21/10/2008

Bujumbura, Burundi - Les héritiers de Melchior Ndadaye, le premier président démocratiquement élu au Burundi, ont choisi la célébration, mardi, du 15ème anniversaire de son assassinat pour relancer le débat sur l'impunité des crimes politiques abondants dans le pays.

Le président-fondateur du Front pour la démocratie au Burundi (FRODEBU, principal parti d'opposition) avait été assassiné le 21 octobre 1993 dans une tentative de coup d'Etat militaire au bout de seulement trois mois de pouvoir.

Le président en exercice du FRODEBU, Léonce Ngendakumana, a vivement déploré le fait que, 15 ans après, seulement "cinq caporaux et soldats" de l'armée nationale ont été à ce jour condamnés par la justice burundaise.

Les commanditaires et cerveaux présumés du putsch, de leur côté, se la coulent toujours douce, a-t-il encore regretté lors d'une conférence de presse de circonstance.

Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé, a poursuivi M.Ngendakumana, en rappelant des plaintes en justice du FRODEBU, de la famille du disparu ainsi que celle du gouvernement burundais à l'époque des faits, mais qui sont toutes restées lettre morte.

L'autre débat houleux du moment dans l'opinion concerne un projet controversé de déménagement de la dépouille mortelle de Melchior Ndadaye du palais du 1er novembre, dans le centre-ville de Bujumbura, la capitale du Burundi, où il a été assassiné, vers un autre lieu non encore connu pour des besoins d'utilité publique.

Le lieu héberge également les sépultures d'une dizaine d'autres anciens proches collaborateurs de feu Ndadaye et Léonce Ngendakumana a juré que les illustres disparus reviendraient se reposer tôt où tard au même endroit chargé d'histoire pour le pays.

La guerre civile qui a suivi l'assassinat de Melchior Ndadaye et ses compagnons de lutte politique a fait à ce jour au moins 300.000 tués, pour la plupart des civils, mais là aussi, sans que les commanditaires présumés des massacres inter ethniques sans précédent ne soient nombreux à être inquiétés.

Le même mystère continue à entourer d'autres crimes de sang qui ont emporté les vies d'illustres personnalités politiques, comme le père de l'indépendance nationale, le Prince Louis Rwagasore, ou encore celle de l'ancien président de la République, Cyprien Ntaryamira.

Le successeur de Melchior Ndadaye a été tué dans un attentat contre l'avion de l'ancien président rwandais, Juvénal Habyarimana, le 6 avril 1994 au-dessus de Kigali, de retour d'une mission conjointe de travail en Tanzanie voisine.

Le nouveau gouvernement a le mérite d'avoir mis sur pied une Commission nationale pour la vérité et la réconciliation (CVR) dont l'opinion attend toute la lumière sur les différents crimes de sang qui ont endeuillé le Burundi depuis son accession à l'indépendance, en 1962, à ce jour.

Le Burundi est également demandeur d'un tribunal pénal spécial international chargé de poursuivre et punir les coupables des crimes de guerre, de génocide et contre l'humanité qu'a connus le pays pendant plus de 40 ans.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher