topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 
Afrique du Sud : la suprématie de l’ANC menacée par ses dissidents Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 24/10/2008 – Source AFP

La dissidence du Congrès national africain (ANC) prend de l'ampleur avant les élections générales de l'an prochain en Afrique du Sud, menaçant d'entamer la domination du parti au pouvoir depuis la chute de l'apartheid en 1994.

La rébellion, qui couvait depuis des mois, s'est concrétisée après que la direction de l'ANC eut forcé le président Thabo Mbeki à démissionner à la fin septembre sur fond de luttes intestines.

Les dissidents, menés par l'ex-ministre de la Défense Mosiuoa Lekota, ont annoncé une convention nationale le 2 novembre pour poser les fondements d'un nouveau parti, qui devrait être lancé en décembre.

D'ici là, ils prévoient une série de rassemblements politiques, dont un grand meeting jeudi à Orange Farm, un bidonville au sud de Johannesburg.

Le chef de l'ANC, Jacob Zuma, a eu beau assuré en début d'année que le parti "resterait au pouvoir jusqu'au retour de Jésus Christ", il semble prendre au sérieux ce nouveau "défi politique".

L'ANC a ainsi suspendu les leaders de la rébellion et menacé leurs partisans de "sanctions disciplinaires". Cinq responsables du parti dans la ville du Cap ont aussi été suspendus après avoir organisé des meetings pour Mosiuoa Lekota, lors desquels des milliers de militants ont brûlé leur carte de l'ANC.

"Ils essaient d'étouffer aussi vite que possible ce type d'épisodes d'insurrection générale qui semblent se répandre. Pour moi, cela indique clairement qu'ils sont inquiets", a déclaré à l'AFP Dirk Kotze, de l'Université d'Afrique du Sud.

L'ANC n'est pas "inquiet mais terrifié", estime pour sa part l'éditorialiste du Times, Justice Malala. "Si Lekota peut attirer une foule de 2.000 militants, c'est que quelque chose est en train de se produire", écrivait-il récemment.

Les rivalités au sein de l'ANC, une coalition hétéroclite alliant communistes et libéraux, étaient apparues au grand jour en décembre, quand Jacob Zuma avait arraché la présidence du parti à Thabo Mbeki lors d'un congrès mouvementé à Polokwane (nord-est).

Les partisans des deux hommes sont ensuite restés à couteaux tirés pendant des mois, jusqu'à ce que le clan Zuma obtienne la tête de Thabo Mbeki, l'humiliant à quelques mois de la fin de son mandat.

Ces querelles ont porté atteinte à la réputation du plus vieux des mouvements de libération, le parti de Nelson Mandela. Même l'archêveque anglican Desmond Tutu, considéré comme la voix morale de l'Afrique du Sud, a exprimé sa déception et menacé de ne pas voter lors des prochaines élections.

"Depuis Polokwane et la démission de Mbeki, les responsables de l'ANC proches de Thabo Mbeki ont de plus en plus le sentiment d'avoir été maltraités", estime Dirk Kotze.

Ceux qui ont publiquement rejoints les rangs de la dissidence sont pour la plupart des alliés de l'ancien chef de l'Etat, comme M. Lekota ou l'ex-chef de la puissante confédération syndicale Cosatu, Willie Madisha.

Pour l'instant, ils ne sont pas très nombreux, mais comptent un poids-lourd: Mbhazima Shilowa, qui a démissionné du poste de chef du gouvernement de la riche province du Gauteng, où se trouve Johannesburg et Pretoria, dans la foulée de Thabo Mbeki. Deux membres du comité exécutif de l'ANC - les 80 membres les plus puissants du parti - les ont également rejoints.

Malgré ces ralliements, les analystes considèrent que le nouveau parti n'a aucune chance de battre l'ANC lors des élections du 2e trimestre 2009. Jacob Zuma jouit en effet d'une grande popularité auprès des millions de Sud-Africains qui vivent toujours dans la pauvreté.

Dans ce contexte, les dissidents espèrent recueillir 20% des suffrages, selon l'analyste politique indépendant Aubrey Matshiqi. "C'est un objectif énorme, dit-il. Mais s'ils y parviennent, cela changerait radicalement le paysage politique de l'Afrique du Sud."

NdlR : Pour rappel, c'est l'Afrique du Sud qui conduit la médiation régionale dans la processus de paix au Burundi.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher