topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

Cinq membres des FNL réfugiés au siège de la CNIDH du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

RFI, 03 septembre 2011

Cinq membres des Forces nationales de libération (FNL) d'Agathon Rwasa, campent au siège de la Commission nationale indépendante des droits de l'homme depuis le 1er septembre 2011. Ils se disent menacés par les Imbonerakure, les membres de la Ligue des jeunes du parti au pouvoir et la police présidentielle.

Les cinq jeunes hommes vivent dans une salle dénuée de la Commission nationale indépendante des droits de l'homme (CNIDH). Les seuls meubles sont une table et une chaise.  Ils ont l'air pris au piège et refusent de se laisser photographier ou de donner leur nom. L'un d'eux souffle un prénom : « Aaron ».

« Nous avons fui la commune de Kanyosha pour échapper aux Imbonerakure* du Cndd-FDD et surtout au service national de renseignement, le SNR, qui veulent nous tuer », explique-t-il. « Le SNR [police présidentielle, NDLR] a dressé une liste d'environ 50 membres du parti des Forces nationales de libération** de notre commune qui devraient être tués. On les accuse d'avoir repris les armes ou de ravitailler des combattants ».

Depuis plusieurs mois, la ligue des droits de l'homme, Iteka, a relevé des dizaines de cas d'exécutions sommaires et de réglements de compte à Kanyosha, dans le sud de la capitale d'où sont originaires les cinq ex-combattants des Forces nationales de libération (FNL).  Edouard Biha, son directeur exécutif témoigne : il n'y a pas une semaine, on a tué trois personnes en pleine journée. Ceux qui sont tués sont du mouvement des FNL.

La Commission nationale indépendante des droits de l'homme (CNIDH) où se sont réfugiés les cinq hommmes à Bujumbura, tente de désamorcer la crise. Jean-Marie Vianney Kavumbagu, vice-président de la sous-commission chargée de la protection des droits de l'homme, assure que la CNIDH est « en train de discuter avec les responsables concernés pour trouver une solution durable » et que « les premiers contacts sont "prometteurs" ».

Les cas d'exécutions sommaires se sont multipliés au Burundi au cours de ces derniers mois. La justice a bien ouvert des enquêtes en 2010 sur plusieurs cas mais aucune n'a abouti jusqu'ici.

L’Assemblée nationale a mis en place le 20 mai 2011 la Commission nationale indépendante des droits de l’homme (CNIDH) composée de sept commissaires. Le président du bureau est le frère dominicain, Emmanuel Ntakarutimana. Les membres de la CNIDH sont issus de différentes organisations et associations de la société civile et de l'enseignement, reconnus pour leurs compétences en matière de droits humains.

Le Burundi a été marqué par une longue guerre civile entre 1993 et 2006, qui a fait près de 300 000 morts.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher