topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : LES NOUVEAUX MINISTRES BURUNDAIS ENTRENT EN FONCTION : Les Membres du nouveau Gouvernement du Burundi ont prêté serment mardi devant le Président de la République et le Parlement [@rib News, 30/06/2020]. ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 

RDC : le commandant de la MONUC a démissionné Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 28/10/2008 – D'après AFP et Associated Press

Le commandant des Casques bleus de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC, Congo-Kinshasa), le général espagnol Vicente Diaz de Villegas, a démissionné lundi.

Le général Ishmeel Ben Quartey, du Ghana, a été désigné pour le remplacer provisoirement dans l'attente de la nomination d'un successeur, selon Sylvie van den Wildenberg, porte-parole de la Mission des Nations unies au Congo (MONUC).

Le général espagnol Vicente Diaz de Villegas avait pris la tête de la MONUC, la plus importante mission onusienne de maintien de la paix avec plus de 17.000 hommes, il y a deux mois à peine, en septembre.

"Le général a effectivement remis sa lettre de démission. C'est une grande surprise pour tout le monde", a déclaré le porte-parole de la MONUC, Michel Bonnardeaux, cité par "La Croix", qui annonce la démission dans son édition de mardi. Les raisons du départ prématuré du général n'ont pas été précisées.

Deux sources onusienne et diplomatique à Kinshasa parlant au journal sous le couvert de l'anonymat ont suggéré que le chef de la MONUC pourrait s'être "senti bridé en termes de moyens et de règles d'engagement" ou avoir "donné des ordres qui n'ont pas été exécutés par certains contingents, sous pression de leurs autorités nationales".

De même source, on indique que le général Diaz estime que la MONUC n'a pas les moyens de faire face à sa tâche, alors qu'elle est confrontée à une nette détérioration de la situation dans l'est de la RDC.

Le 3 octobre, le représentant spécial de l'ONU en RDC, Alan Doss, avait émis le même avis, demandant des moyens et des troupes supplémentaires pour la MONUC, lors d'une déposition devant le Conseil de sécurité.

Avec plus de 17.000 soldats, la MONUC est la plus importante force de maintien de la paix de l'ONU, mais elle doit aider les forces gouvernementales à faire régner l'ordre dans une région immense et instable depuis des années, aux confins du Rwanda, de l'Ouganda, du Soudan et même de la République centrafricaine.

Près de 20.000 civils ont fui lundi les combats entre le Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) du chef rebelle tutsi congolais Laurent Nkunda et l'armée dans l'est du pays, en direction de Goma, la capitale provinciale du Nord-Kivu.

Depuis la reprise des combats, le 28 août, en violation d'un accord de paix signé à Goma en janvier, les affrontements entre le CNDP et les FARDC (troupes gouvernementales) dans le Nord-Kivu ont poussé quelque 200.000 personnes de plus à fuir leurs maisons, avait affirmé vendredi le Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU, rejoignant les quelque 1,2 million de Congolais déplacés dans l'est du pays depuis le début de ces combats en 2007.

Selon l'ONU et des diplomates, la MONUC aurait été prise à partie par la foule dimanche et attaquée par les rebelles pro-Kunda lundi.

La porte-parole de l'ONU, Michèle Montas, a indiqué lundi  que le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, était "extrêmement préoccupé" par la nouvelle détérioration de la situation au Nord-Kivu. "Il condamne les attaques délibérées contre les Casques bleus de la MONUC par les forces du CNDP. Il dénonce la poursuite des hostilités entre les forces du CNDP et celles de l'armée, en violation du cessez-le-feu", a-t-elle ajouté.

La démission du général Diaz de Villegas survient alors que la rébellion de Laurent NKunda s'est emparée dimanche de la base militaire de Rumangabo, à 40km de la capitale du Nord-Kivu, Goma. Un camp qu'elle avait déjà occupée avant de laisser la place à la MONUC le 10 octobre dernier.

Lundi, des milliers de Congolais ont attaqué quatre bâtiments de la MONUC à Goma pour protester contre l'incapacité du contingent onusien à protéger la population de l'attaque rebelle.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher