topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
L'Etat burundais hausse le ton contre la rébellion Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

PANA, 28/10/2008

Bujumbura, Burundi - Le gouvernement burundais a "énergiquement" condamné, mardi, les manifestations attribuées la veille au Parti pour la libération du peuple hutu/Front national de libération (PALIPEHUTU- FNL, rébellion) à Bujumbura, la capitale du Burundi et dans plusieurs autres villes du pays, sur fond de revendications politiques.

Deux manifestants auraient été tués par balles dans les environs de l'aéroport international de Bujumbura, d'autres non encore connus molestés ou arrêtés par la Police, à en croire le porte-parole du dernier mouvement rebelle encore actif dans le pays, Pasteur Habimana.

"Le gouvernement burundais a appris avec stupéfaction que le PALIPEHUTU-FNL a organisé des manifestations et condamne énergiquement ces actes dont certains auteurs étaient en tenues militaires visibles ou dissimulées", a déclaré la porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Mme Hafsa Mossi, dans une déclaration lue devant la presse.

Selon elle, ces manifestations, qui n'ont pas été autorisées, étaient "visiblement" destinées à semer l'anarchie et à perturber la sécurité publique.

"Dans de telles conditions, il s'agit, ni plus, ni moins, d'une incitation à la violence qui est contraire à l'accord global de cessez-le-feu du 6 septembre 2006", a-t-elle ajouté.

Demandant à la communauté internationale, "de constater la violation flagrante de l'accord de paix et d'entreprendre les actions appropriées pour y remédier", la ministre burundaise a indiqué qu'une telle provocation cache mal la recherche de prétextes pour bloquer le processus de retour à la paix, ajoutant que le gouvernement ne cèdera pas et évitera, dans la mesure du possible, de se laisser entraîner dans une confrontation inutile".

Du côté du dernier mouvement rebelle encore actif dans le pays, on continuait mardi encore à refuser la paternité des marches-manifestations de la veille, en les réduisant plutôt à un "mouvement spontané" de la population qui n'en peut plus d'attendre le retour à la paix dans un pays qui végète en guerre civile depuis plus de 14 ans.

L'agrément du PALIPEHUTU-FNL en tant que parti politique à part entière reste le principal point d'achoppement dans l'accord entre le mouvement rebelle et le pouvoir central.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher