topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



Plusieurs associations de Burundais vivant en France, Suède, Norvège, Grande Bretagne, Etats Unis et Canada se désolidarisent des participants à la semaine dédiée à diaspora qui se tient actuellement au Burundi et qu’elles jugent comme une "mascarade" orchestrée par le pouvoir. [@rib News, 30/07/2014] ● Pour le fil complet des informations : Cliquez sur "Toute l’actualité" [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

Recul constant de la démocratie au Burundi affirme l'ONG "Fontaine Isoko" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 15/09/2011 – Source Xinhua

Le monde entier a célébré la journée mondiale de la démocratie le 15 septembre au moment où une des organisations de la société civile qui a participé à l’observation du déroulement des dernières élections au Burundi de 2010 fustige l'état de la démocratie qui prévaut au Burundi.

« Cette journée intervient alors que le Burundi se trouve à la traversée des chemins avec un recul constant de la démocratie. Elle arrive également au moment où la cohabitation entre les partisans de l'opposition et les acteurs de la société civile d'une part et de la mouvance au pouvoir d'autre part se caractérise par un dialogue de sourd », a indiqué Mme Seconde Nyanzobe, représentante légale de l'ONG locale "Fontaine Isoko" qui s'est chargée de la promotion de la bonne gouvernance au Burundi.

Elle ajoute que la journée arrive au moment où « la paix à laquelle aspire tout le peuple burundais est mise à rude preuve par des assassinats ciblés à caractère politique, les exécutions extrajudiciaires, le manque d'indépendance de l'appareil judiciaire, la limitation des libertés individuelles et collectives et une tendance prononcée à l'installation d'une pensée unique (pour dire monopartisme, NDLR) ».

Face à tout cela, l'ONG Fontaine Isoko de la bonne gouvernance et du développement intégré appelle le gouvernement à agir sans complaisance contre les acteurs de ces exécutions extrajudiciaires et à prendre des mesures concrètes qui pourraient permettre à la justice d'être indépendante pour qu'elle rende réellement la justice aux justiciables.

Elle ne manque pas d'encourager le même gouvernement à faire un plan d'actions concrètes de la démocratie au Burundi et de lui rappeler son obligation de s'assurer qu'un dialogue franc et constant, une des voies obligées de renforcer la démocratie, existe entre tous les acteurs de la vie nationale.

Le Burundi est entré dans la démocratie moderne depuis octobre 1993 consécutivement au sommet de La Beaule de 1990, avec la victoire en 1993 du parti Frodebu dans la toute première élection pluraliste après l’indépendance en 1962. Depuis, seuls deux scrutins pluralistes ont été organisés respectivement en 2005 et tout récemment en 2010.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition


Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2014