topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : RSF demande la levée immédiate du black-out imposé aux médias Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

Reporters sans frontières, 22 septembre 2011

Alerte - BURUNDI

Reporters sans frontières écrit aux autorités burundaises pour demander la levée du black-out médiatique sur le massacre de Gatumba

Choquée par la décision des autorités burundaises de suspendre pour un mois les émissions en direct à caractère politique et d'interdire aux médias de couvrir les enquêtes en cours sur le massacre de Gatumba, Reporters sans frontières a écrit, le 22 septembre 2011, au président de la République, Pierre Nkurunziza, et à la ministre des Télécommunications, de l'Information, de la Communication, et des Relations avec le Parlement, Concilie Nibigira. L'organisation leur demande de lever immédiatement le black-out imposé aux médias.

Voici le texte de la lettre :

Monsieur Pierre Nkurunziza

Président de la République

Madame Concilie Nibigira,

Ministre des Télécommunications, de l'Information, de la Communication et des relations avec le Parlement

Bujumbura – Burundi

Paris, le 22 septembre 2011

Monsieur le Président,

Madame la Ministre,

Reporters sans frontières, organisation internationale de défense de la liberté de la presse, est choquée par l'interdiction que vous venez d'imposer aux médias burundais, le 21 septembre 2011, de "publier, commenter ou faire des analyses en rapport avec les enquêtes en cours sur le carnage de Gatumba."

Sous prétexte de "garantir la paix et la sécurité" et d'assurer "le bon aboutissement des investigations", vous avez étendu cette mesure à tous les dossiers en cours d'instruction et de surcroît suspendu les émissions à caractère politique "durant le mois que vont durer les enquêtes sur le massacre de Gatumba." Ces mesures ont été prises à la suite de recommandations émises par le Conseil national de sécurité, accusant les médias de vouloir "profiter de cette situation pour semer la confusion, diviser la population et l'inciter à la confusion".

Monsieur le Président, madame la Ministre, si l'on peut comprendre que les autorités soient vigilantes vis-à-vis du traitement par les médias de certaines questions sensibles, un black-out total sur le principal sujet d'actualité agitant le pays est toujours excessif.

En juillet dernier, en Guinée, le Conseil national de la communication avait interdit à la presse de couvrir l'attentat contre la résidence du chef de l'Etat, Alpha Condé. Cette mesure avait suscité un tollé en Guinée comme à l'étranger. Les médias avaient refusé de s'y plier et la décision avait rapidement été levée.

Vous suivez aujourd'hui une direction comparable à celle de l'organe de régulation des médias guinéen, puisque votre décision revient à instaurer une forme de censure préalable sur les médias. Si vous maintenez votre décision, les médias seront empêchés de couvrir toutes les investigations en cours devant la police et le parquet, y compris les affaires de corruption ou les exécutions extrajudiciaires dont se rendent coupables certains individus proches du parti au pouvoir.

Plusieurs radios ont décidé aujourd'hui de travailler ensemble afin de continuer à évoquer les questions de sécurité dans le pays. Nous leur apportons tout notre soutien.

Nous sommes conscients que le drame survenu à Gatumba suscite un traumatisme et des tensions au sein du peuple burundais, mais la sauvegarde de la paix ne passe jamais par le musellement de la liberté d'expression. Au contraire, il vous appartient de favoriser le dialogue social et de garantir à la société burundaise le droit à l'information. C'est pourquoi nous vous demandons de revenir sans délai sur votre décision.

Je vous remercie par avance pour l'attention que vous portez à notre requête, et je vous prie d'agréer, monsieur le Président, madame la Ministre, l'expression de ma très haute considération.

Jean-François Julliard

Secrétaire général

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher