topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
RDC : le rebelle Nkunda, protecteur des Tutsi ou danger pour sa communauté ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 21/11/2008 – Source AFP

Laurent NkundaLe chef rebelle Laurent Nkunda se pose en protecteur des Tutsi congolais mais il est contesté au sein de sa propre communauté, et son action, loin de faire l'unanimité, avive les tensions ethniques dans l'Est de la République démocratique du Congo, selon des experts.

Laurent Nkunda s'est "employé à renforcer la paranoïa chez les Tutsi" avec des références répétées aux violences anti-tutsi et à l'imminence d'un génocide, après celui de 1994 au Rwanda voisin, explique un rapport de l'institut d'analyse des conflits International Crisis Group (ICG).

Et bien que nombre de Tutsi désapprouvent ses méthodes violentes, certains "ont vu en lui un garant ultime de leur sécurité au cas où éclateraient de nouveaux combats intercommunautaires".

Pour autant, il n'y a pas eu de violences majeures des rebelles hutu rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) --dont certains ont participé au génocide rwandais-- contre les Tutsi congolais ces dernières années dans la province congolaise du Nord-Kivu, où opère Laurent Nkunda.

Dans sa lutte, Laurent Nkunda se prévaut du soutien de tous les Tutsi de RDC. Mais dans les faits, ceux-ci sont loin de constituer une communauté homogène : ils se séparent en deux grandes familles (Tutsi du Nord-Kivu et Banyamulenge dans la province voisine du Sud-Kivu) avec des dizaines de clans souvent rivaux.

Au Nord-Kivu, sur ses terres de Rutshuru, Laurent Nkunda bénéficie d'un fort soutien parmi les Tutsi, selon les observateurs.

L'homme est également très populaire parmi les dizaines de milliers de réfugiés tutsis congolais qui vivent dans des camps au Rwanda et en Ouganda.

Victimes de l'insécurité dans leur pays, souvent radicalisés, ces réfugiés sont le principal vivier de recrutement des rebelles du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP).

Ce soutien est déjà moins marqué sur le plateau du Masisi, dans l'Ouest du Nord-Kivu, où les Tutsi locaux, dits Tutsi bagogwe, sont traditionnellement rivaux de leurs frères de Rutshuru, relève une source onusienne.

Ces dissensions se retrouvent au sein du CNDP, où prédominent les Tutsi de Rutshuru. Le chef d'état-major de la rébellion, Bosco Ntaganda, incarne cette contestation interne, souvent méconnue, et rallie autour de lui les mécontents.

"Nkunda ne fait pas l'unanimité parmi les Tutsi du Nord-Kivu, loin de là", constate le président de la société civile de la province, Jason Luleno, qui estime que ces derniers "sont pris en otage" par le chef rebelle.

Au Sud-Kivu, où la haine anti-tutsi est beaucoup plus vivace, "Nkunda n'a pour le moment quasiment aucun soutien parmi les Banyamulenge", observe Enock Sebineza, ancien député de la région et lui-même tutsi.

"Aujourd'hui, les Banyamulenge tentent de vivre en paix sur leurs terres des Hauts Plateaux. Si Nkunda embrase le Sud-Kivu, cela ne créera que de nouveaux problèmes à notre communauté", souligne-t-il.

"L'entreprise de Nkunda met en péril les intérêts des Tutsi congolais qu'il prétend protéger", accuse encore M. Sebineza. "Sa démarche (...) est de nature à exacerber les divisions", tout en renforçant l'idée que les Tutsi de RDC servent les intérêts du Rwanda.

"Nkunda ne sert en rien les Tutsi, qu'il met en conflit avec les autres communautés", renchérit Cyprien Biringigwa, président de la société civile du Sud-Kivu.

Pour certains Congolais, "en particulier ceux qui ont toujours contesté la nationalité des Tutsi congolais (...), l'insurrection de Nkunda ne fait que confirmer que la communauté tutsi est indifférente à la souffrance des autres communautés et ne fait pas partie de la nation", selon ICG.

Chaque offensive rebelle, avec son lot de victimes civiles, "avive la flamme du sentiment anti-tutsi", relève l'institut. "Tout en défendant la minorité tutsi, Nkunda est devenu un danger potentiel pour la sécurité de la communauté dans son ensemble".

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher