topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : la Cour constitutionnelle autorise la déchéance de 22 députés Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique
@rib News, 08/06/08 - Source AFP

La Cour constitutionnelle du Burundi a autorisé vendredi la déchéance de 22 députés exclus ou démissionnaires du parti présidentiel sur les 118 que compte l’Assemblée nationale, paralysée depuis plusieurs mois, a-t-on appris de source officielle samedi.

« La Cour constitutionnelle a accepté de se saisir de la requête du président de l’Assemblée nationale et a tranché vendredi. La Cour a reconnu l’occupation inconstitutionnelle des sièges par les 22 députés concernés », a déclaré la présidente de cette cour, Christine NZEYIMANA.

Le président de l’Assemblée nationale avait demandé le 30 mai à la Cour constitutionnelle la déchéance des 22 députés anciens membres du parti présidentiel, arguant « qu’un parlementaire démissionnaire de son parti politique perd automatiquement le droit de siéger ».

Il s’agit notamment de l’ancien président du parti CNDD-FDD, Hussein RADJABU, condamné récemment à 13 ans de prison pour atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat, et de députés qui lui sont restés fidèles, après son éviction de la tête du parti présidentiel burundais en février 2007.

Le parti présidentiel traverse depuis février 2007 une crise interne qui a conduit à l’éviction de M. RADJABU. Une vingtaine de députés fidèles à M. RADJABU avaient ensuite rejoint les rangs de l’opposition, privant ainsi le président burundais Pierre NKURUNZIZA de sa majorité parlementaire.

Selon un haut cadre du parti présidentiel, « les suppléants des 22 députés vont siéger à l’Assemblée nationale dès la plénière de mardi. C’est une grande victoire, car le CNDD-FDD retrouve sa force ». Les suppléants en question devraient en effet voter conformément à la ligne du parti présidentiel.

« C’est la manifestation d’une dérive totalitaire pour un parti qui ne pense qu’à récupérer la vingtaine de sièges perdus depuis la scission du CNDD-FDD, en vue de regagner par la force une majorité qu’il n’a plus », a commenté le député Mathias BASABOSE, qui fait partie des 22 députés visés par cette décision.

En 2007, les travaux de l’Assemblée du Burundi, qui tente de sortir de 15 ans de guerre civile, avaient été bloqués de février à novembre, jusqu’à la mise en place d’un gouvernement de consensus comprenant les deux des principaux partis de l’opposition, le FRODEBU et l’UPRONA. (Source AFP)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher