topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Museveni et Nkurunziza ont couru le premier "marathon de la paix" à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sports

Sur les rives du lac Tanganyika, les présidents burundais et ougandais ont couru pour la paix

LE MONDE | 08.12.08 |

BUJUMBURA (Burundi) ENVOYÉ SPÉCIAL

Marathon de la paix - Bujumbura 04122008C'était un jour de fête, comme le Burundi en a probablement peu vécu. Samedi 6 décembre, dans les rues vallonnées de Bujumbura, la capitale, s'est couru le premier "marathon de la paix". Dans ce pays de 8 millions d'habitants, ravagé par une guerre civile qui a fait près de 300 000 morts jusqu'en 2006, l'épreuve sportive a pris une dimension historique. D'abord parce qu'aucun événement de cette ampleur n'avait été organisé dans cette ancienne colonie belge de la région des Grands Lacs. Mais surtout parce que le départ de la course a été donné deux jours après un accord de cessez-le-feu avec les Forces nationales de libération (FLN), le dernier groupe rebelle en activité.

Sous très haute sécurité s'était tenu, jeudi 4 décembre, à Bujumbura, le sommet interrégional pour le processus de paix au Burundi. Il a réuni les chefs d'Etat ou les représentants de tous les pays limitrophes, mais aussi de l'Ethiopie et de l'Afrique du Sud. L'enjeu de ce "sommet de la dernière chance" était la signature du FNL à l'accord général de paix, conclu en 2006 avec les autres mouvements, pour mettre un terme à quinze ans de violences. Le sommet s'est achevé par une poignée de main. En échange, notamment, de 33 postes au sein du gouvernement et de l'intégration de ses combattants dans l'armée, le parti du FNL n'aura pas de connotation hutue. "Cet accord de réconciliation est historique, s'est félicité Yoweri Museveni, le président ougandais, à l'initiative du sommet. Il va permettre d'asseoir la paix et la sécurité au Burundi."

La date du marathon, fixée deux jours plus tard, était-elle un hasard du calendrier? "Il faut y voir la volonté de Dieu et on ne peut que s'en féliciter", a assuré Pierre Nkurunziza, le président burundais sur la ligne de départ de l'épreuve. "L'idée d'organiser un marathon est venue en février dernier parce que nous savions que la course serait un symbole de paix, de réconciliation et d'unité, a déclaré Jean-Jacques Nyenimigabo, ministre des sports et à l'origine du projet. Un ultimatum avait été fixé au FNL fin décembre, mais on ignorait qu'un sommet aurait lieu à ce moment-là. Son issue était d'ailleurs très incertaine..."

PROJETS HUMANITAIRES

Vers 9 h 30, le président burundais, accompagné de celui de l'Ouganda et d'autres représentants des pays voisins, s'est élancé pour un parcours d'environ un kilomètre à travers Bujumbura. Cette "marche vers la paix" était suivie par un millier de jeunes, originaires de toutes les régions. "Parce qu'elle représente l'avenir, il fallait évidemment associer la jeunesse à cet événement", explique Philippe Mas, le président de l'association Uncle, coorganisatrice du marathon. Plusieurs projets humanitaires ont accompagné l'épreuve. Une Ecole de l'espoir, en partenariat avec l'Unesco, devrait bientôt ouvrir ses portes. Au Burundi, l'espérance de vie est de 43 ans, et un enfant sur cinq n'atteint pas l'âge de cinq ans. Après la signature de l'accord, le désarmement de la population se présente comme le grand défi qui attend maintenant le gouvernement.

D'ici là, sur les rives du lac Tanganyika, près de 4 000 coureurs se sont réunis dans l'effort pour participer aux différentes épreuves. "Je suis convaincu que cette jeunesse, qui a couru en haillons et sous un soleil de plomb, a pris conscience de la valeur symbolique de cette course, a confié l'ancien basketteur Richard Dacoury, venu avec cinq autres athlètes français participer à l'événement. Elle a aussi compris qu'une page de l'histoire dramatique du pays était en train de se tourner, et qu'une autre était maintenant à écrire." L'histoire des jours de paix, au Burundi.

Pierre Lepidi

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher