topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Cyprien NTARYAMIRA : Un nom parmi les morts sans nom Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 06/04/2017

COMMÉMORATION / HOMMAGE

Cyprien NtaryamiraIl y a exactement 23 ans, le 06 avril 1994, le président de la République du Burundi de l’époque, Cyprien NTARYAMIRA, disparaissait tragiquement dans un attentat terroriste contre l’avion du président rwandais Juvénal HABYARIMANA.

Cet avion, abattu au-dessus de l’aéroport de Kanombe tout près de Kigali, transportait également d’autres hautes personnalités rwandaises et burundaises dont, entre autres, les ministres burundais du Plan, M. Bernard CIZA, et de la Communication et Porte-parole du Gouvernement, M. Cyriaque SIMBIZI. Bilan de l’attentat : aucun survivant !

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a demandé, le 7 avril 1994, dès le lendemain de l’attentat à Kigali, au Secrétaire général de "recueillir toute information utile à ce sujet par tous les moyens à sa disposition et de faire rapport dans les plus brefs délais au Conseil". Dans deux résolutions adoptées peu après, le 21 avril et le 17 mai, le Conseil a rappelé cette obligation au Secrétaire général. Enfin, la commission d’experts mise en place à la suite d’une nouvelle résolution, adoptée le 1er juillet 1994, a insisté, dans son rapport final adressé, le 9 décembre 1994, à Boutros Boutros-Ghali, alors Secrétaire général de l’ONU, sur "la nécessité d'enquêter sur les événements qui ont conduit à la situation actuelle, notamment l'attentat contre l'avion transportant les présidents du Burundi et du Rwanda".

Vingt-deux ans plus tard … rien ! Il semble bien que les Nations Unies aient abandonné, voire entravé toute recherche de la vérité sur ce qui fut le point de départ du génocide rwandais qui a fait près d’1 million de victimes.

Le 19 mars 2004, dans un entretien à Libération, Boutros Boutros-Ghali a livré une autre explication : « Il y a bien quelque chose de mystérieux et de synchronisé dans cette affaire : la “boîte noire” s’égare, le TPIR -Tribunal pénal international pour le Rwanda- interrompt son enquête... Le système onusien est très infiltré. Un réseau s’est arrangé pour enterrer ce sujet ».

Dès avril 1996, dans le N°14 d’IJAMBO–Les quatre vérités, organe d’expression de l’ARIB asbl, on pouvait déjà lire : « Président de la République du Burundi pendant tout juste deux mois, du 5 février au 6 avril 1994, Cyprien NTARYAMIRA, après avoir connu une mort violente, délibérément provoquée, dérange toujours ceux qui, de peur d’être démasqués, s’efforcent de la plonger dans l’oubli. (…) Le long silence des plus hautes autorités du Burundi après la mort du numéro un du pays et ses compagnons du FRODEBU n’est-il pas le signe d’une volonté d’oubli, voire de dissimilation ? (…) ».

Mais, hélas, cette question toujours d’actualité est très loin des préoccupations actuelles des autorités au pouvoir à Bujumbura qui, aujourd’hui, ne se soucient pas de voir Justice rendue à ceux dont ils prétendent être les héritiers.

L’ARIB rend hommage au président Cyprien NTARYAMIRA qui, dès son accession à la magistrature suprême, proclama vouloir : “Faire régner la DISCIPLINE dans tous les domaines de la vie politique, sociale et économique du pays. DISCIPLINE partout : à l’école, dans la magistrature, dans l’armée, dans les différents partis politiques, dans les églises”. Par DISCIPLINE, il entendait aussi INTÉGRITÉ dans la conduite des affaires publiques et, surtout, FIDÉLITÉ aux idéaux dans la lutte pour la démocratie au Burundi, voulant ainsi restaurer la ligne politique incarnée par NDADAYE. Malheureusement, bien peu de gens au Burundi ont compris le message !

La Rédaction

Lire une courte biographie de Cyprien NTARYAMIRA

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher