topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News – GÉNÉRAL ÉVARISTE NDAYISHIMIYE PRÉSIDENT ÉLU DU BURUNDI : La Cour constitutionnelle a validé, ce jeudi 4 juin dans l’après-midi, la victoire du parti présidentiel CNDD-FDD aux élections présidentielle et législatives du 20 mai dernier au Burundi. [@rib News, 04/06/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

 

La Cour constitutionnelle du Burundi a rejeté jeudi le recours du principal parti d'opposition contre le résultat de l'élection présidentielle du 20 mai, et proclamé président élu le candidat du pouvoir, Général Évariste Ndayishimiye.
Enlisement de la grève des médecins au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

PANA, 11/12/2008

Bujumbura, Burundi - Une grève des professionnels de la Santé publique va bientôt entrer dans sa 3ème semaine au Burundi, sans aucun engagement ferme du gouvernement à répondre à la principale revendication d’un nouveau statut spécial plus rémunérateur des services de la corporation, a-t-on appris de source proche des parties au conflit social.

Le calcul déjà fait montre qu’il faudrait au moins un montant global de 52 milliards de Francs burundais (près de 52 millions de dollars US) pour financer les revendications salariales des personnels de la Santé, a fait savoir, jeudi à la presse, le président de la commission chargée d’analyser l’impact budgétaire d’un nouveau statut spécial des médecins burundais, Jean Sindayigaya.

"Cela voudrait également dire qu’un médecin spécialiste verrait son salaire passer de quelque 160.000 Francs burundais à plus de 1,7 million par mois si le nouveau statut venait à entrer en vigueur", a poursuivi M. Sindayigaya, qui est également conseiller principal chargé des questions sociales et culturelles à la 2ème vice- présidence de la République du Burundi.

L’autre dure réalité qui a été portée à la connaissance des tenaces médecins grévistes est que le projet de budget général de l’Etat burundais pour l’année 2009 est déjà au Parlement et ne prévoit, en tout et pour tout, que 9 milliards de Francs burundais pour leur rémunération.

Brandissant, tour à tour, le bâton et la carotte, le représentant du gouvernement aux négociations avec le syndicat des médecins, a déclaré qu’un "dialogue responsable" restait ouvert, tout en leur enjoignant de reprendre sans délais le travail sous peine de sanctions.

"Si les médecins ne prennent pas leurs responsabilités, le gouvernement va prendre les siennes", a-t-il menacé, avant d’envisager des "réquisitions" parce que «"nous sommes en temps de guerre et que nous ne pouvons pas laisser les gens continuer à mourir sans agir".

Les grévistes, eux, continuaient, jeudi, de camper sur leur position de maintenir, voire durcir le mouvement jusqu’à la signature d’une convention garantissant l’adoption d’un nouveau statut spécial des personnels de la Santé publique avant la fin de l’année 2008 et sa mise en application dès le mois de janvier 2009.

Seuls les malades mourants bénéficient pour le moment des soins limités dans les hôpitaux publics du pays à cause de l’un des conflits sociaux le plus long dans l’histoire des grèves au Burundi et qui mécontente fortement l’opinion déjà fragilisée par bien d’autres soucis au quotidien, comme l’autre longue grève des pétroliers et l’inflation galopante.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher