topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 

Affaire Ruvakuki : la défense réclame, en vain, la copie du jugement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

RFI, 26 juin 2012

Burundi : la défense de Hassan Ruvakuki, correspondant de RFI, n'a toujours pas pu faire appel

 L'avocat du journaliste burundais Hassan Ruvakuki, correspondant de RFI en kiswahili, n'a toujours pas pu faire appel de la peine de prison à perpétuité décidée la semaine dernière par la justice burundaise. La raison ? Le tribunal de Cankuzo n'a toujours pas remis la copie du jugement à la défense. Pour maître Onesime Kabayabaya, cela démontre la mauvaise foi de la justice burundaise dans cette affaire.

Maître Onesime Kabayabaya, avocat du journaliste burundais Hassan Ruvakuki explique qu'à l'avocat, les autorités judiciaires ont rétorqué que la copie du jugement serait remise au prévenu, et au prévenu, qu'elle serait remise à l'avocat. Cette copie du jugement est indispensable, dit-il, pour faire appel. Il affirme qu'il ne va pas se décourager pour autant, jusqu'à obtenir un jugement équitable.

Un homme disponible et professionnel

Après la condamnation de Hassan Ruvakuki, le correspondant de RFI en kiswahili au Burundi, à une peine de prison à perpétuité mercredi pour « complicité de terrorisme » pour s’être rendu Tanzanie où il a assisté à la naissance d’une nouvelle rébellion burundaise, notre correspondant à Bujumbura, se trouvait lundi dans la station privée qui emploie localement Hassan Ruvakuki. Il témoigne.

Nichée au 2e étage d’un immeuble situé en plein centre-ville de Bujumbura, la radio Bonesha FM est depuis sept mois, à la tête d’une campagne en faveur de la libération de son journaliste, Hassan Ruvakuki. Chaque jour, ce spot est diffusé des dizaines de fois :

« Toute la famille des journalistes burundais, et du monde entier, s’inscrit en faux contre cette sentence qui n’a d’autres visées que de faire régresser la liberté de la presse au Burundi ».

Dans la salle de rédaction de cette station associative burundaise, les collègues journalistes d’Hassan Ruvakuki racontent avec beaucoup d’affection et de pudeur, un homme simple et surtout, un véritable professionnel.

« Après sept mois, on sent réellement qu’il nous manque » « Parce que c’est quelqu’un qui était toujours là, et c’est quelqu’un qui sait aussi écouter les autres ». « C’est quelqu’un qui est jovial. Je l’ai rarement vu en colère et il faisait consciencieusement son travail ».

Dans son bureau, Patrick Nduwimana, le directeur de Bonesha FM, croit avoir compris ce qui peut expliquer l’acharnement contre son journaliste, qui vient d’être condamné à la prison à vie : 

« D’abord,  il y avait une haine contre Hassan principalement due, nous pensons, à l’émission qu’il fait et qui s’appelle "Jambo na ma jambo". Cette émission ne plaisait pas au pouvoir. Deuxièmement, le pouvoir a voulu cacher qu’il peut même y avoir des gens qui sont frustrés et qui peuvent penser à prendre des armes ».

Tous dans cette station estiment que la place de Hassan Ruvakuki est devant un micro et non en prison, et ils disent, avoir la foi.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher