topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE – PIERRE BUYOYA CONDAMNÉ À LA PERPÉTUITÉ POUR L'ASSASSINAT DE MELCHIOR NDADAYE : La Cour suprême du Burundi a condamné lundi l'ancien président Pierre Buyoya à la prison à vie pour "sa participation à l'assassinat de son successeur Melchior Ndadaye". [@rib News, 20/10/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 
Concert de klaxons à Bujumbura en faveur de la liberté de la presse Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

@rib News, 30/06/2012

Les habitants de la ville de Bujumbura se sont retrouvés hier vendredi noyés dans un concert de klaxons, des voitures et des motos des citadins répondant à l’appel des professionnels des médias à klaxonner pendant 15 secondes à partir de 12h20, heure locale. Dès 12h 10 déjà, des conducteurs commençaient à klaxonner, pour rappeler aux autres que le rendez-vous est proche.

« Il est temps de rappeler au pouvoir que la liberté de la presse est en danger surtout avec la condamnation à perpétuité d’Hassan Ruvakuki, correspondant de la RFI, et la récente agression du correspondant de la RPA à Bubanza par les jeunes du parti au pouvoir », raconte Hamza, chauffeur de bus de transport au marché de Bujumbura.

Il est exactement 12h18 minutes, 2 minutes avant le rendez-vous. Cependant, l’impatience s’observe sur les visages de certains. Des klaxons commencent et retentissent pendant plus de 15 minutes, au lieu des 15 secondes prévues par les  associations des journalistes.

Ce vendredi, l’appel avait été largement suivi, et par les organisations de la société civile, les journalistes, mais étonnement et malignement, quelques véhicules des militaires, de la police et même du Gouvernement, qui circulaient à ce moment ont aussi klaxonné, (prétendant qu’ils étaient à la recherche de passage alors que non !)

Les organisations de la société civile burundaise qui faisait ses réunions ont aussi participé à cette manifestation intelligente, après avoir interrompu leurs activités pour se joindre à l’ensemble des manifestants à midi de ce vendredi.

Les journalistes étrangers, les visiteurs et autres présents à Bujumbura dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance du Burundi ont profité de ce mouvement pour demander ce qui est arrivé à Bujumbura.

Des journalistes kenyans, belges, anglais, français, nigérians, rwandais, tanzaniens, américains s’activaient beaucoup dans la prise des images et des sons des klaxons sur les grandes artères de la capitale Bujumbura.

« C’est la première fois que je vois de choses pareils », laisse entendre un journaliste rwandais, en mission au Burundi, dans le cadre de la célébration de l’indépendance  du Burundi.

Les professionnels des médias du Burundi avaient appelé les conducteurs de motos, de véhicules et des vélos de klaxonner pendant 15 secondes ce vendredi, pour manifester son mécontentement contre la condamnation de Hassan Ruvakuki à une prison à vie après avoir été arrêté sur fond de collaboration avec les groupes terroristes. [JMM]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher