topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Mobilisation contre le travail des enfants au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société
PANA, 10/06/2008

Bujumbura, Burundi - Quelque 654.000 enfants travaillent au Burundi en violation des normes internationales et de la législation nationale en la matière, a révélé, mardi, le directeur général du ministère burundais de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale, M. Pierre Ntirabampa.

M. Ntirabampa, qui s'adressait à un atelier de mobilisation des décideurs, acteurs et partenaires sur le phénomène du travail des enfants, a, citant des statistiques, affirmé par ailleurs que 20.000 enfants vivent dans la rue -une bonne partie y étant née- , tandis que 30.000 autres de moins de 15 ans sont séropositifs.

"Dans notre pays, les enfants potentiellement voués aux travaux illégaux, dangereux et parfois immoraux, sont les orphelins de guerre et du VIH/SIDA, les enfants de la rue et les enfants chefs de ménage en situation d'extrême pauvreté", a-t-il précisé, ajoutant que les effectifs des enfants orphelins s'élèvent à 835.996 dont 250.000 du SIDA.

Les secteurs les plus concernés par le travail illégal des enfants sont ceux de l'agriculture familiale et des plantations industrielles, le petit commerce, les petites unités de production, les services de l'économie informelle urbaine ainsi que les travaux domestiques, a encore dit le conférencier.

Il a émis une série de propositions au gouvernement burundais qui a déjà ratifié et doit appliquer les conventions pertinentes, à savoir la 138 et la 182 relatives respectivement à la fixation de l'âge minimum d'admission à l'emploi et à l'abolition des pires formes du travail des enfants.

Il a sollicité le concours et l'implication des plus hautes autorités du pays, des ministères techniques directement concernés, des employeurs, des travailleurs, des professionnels de l'information et de la communication et des partenaires internationaux et de la Société civile pour appuyer la campagne de sensibilisation en cours contre le travail des plus petits dans le pays.

Cette campagne aidera notamment à l'élaboration d'un plan d'actions national pour l'abolition des pires formes du travail des enfants et la conception d'un programme de retrait des enfants déjà impliqués dans ce phénomène, a fait savoir M. Ntirabampa.

Le Burundi se joindra au reste du monde pour commémorer, le 12 juin prochain, la Journée internationale de lutte contre le travail des enfants, d'après la même source qui a précisé que le thème de l'année au niveau national sera: "Les parents au travail, les enfants à l'école".

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher