topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Rémy Nikobimeze va défendre le Burundi aux Jeux Paralympiques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sports

@rib News, 21/08/2012 – Source France 24

Après la fête des JO, Londres s'apprête à accueillir les Jeux paralympiques. Du 29 août au 9 septembre, quelque 4 200 athlètes de 166 pays sont attendus à Londres pour les Jeux paralympiques, soit environ 250 de plus qu’à Pékin en 2008.

Faute de financement, des pays africains rencontrent des difficultés pour envoyer des athlètes participer à ces dix jours de compétition. Lors de la cérémonie d'ouverture, le drapeau du Burundi ne flottera que pour un athlète : Rémy Nikobimeze. La délégation du Burundi compte en effet un seul représentant.

Âgé de 23 ans, Rémy Nikobimeze va participer aux épreuves du 800 et du 1500 mètres. Mais sans une aide internationale, le jeune coureur, qui a perdu son bras durant la guerre civile, n'aurait jamais pu réaliser son rêve olympique. Il bénéficie d'un travail de coopération entre son pays et la région des Pays-de-la-Loire (Ouest de la France).

C'est le vice-champion du monde du 800 mètres en 1995 à Göteborg, Arthémon Hatungimana, qui a servi d'intermédiaire pour mener à bien ce programme. « J'ai sélectionné cinq athlètes au Burundi et les Pays-de-la-Loire ont payé des billets aller-retour pour aller en Tunisie participer au tournoi qualificatif pour les Jeux. Rémy a réalisé les minima », explique l'ancien athlète.

Ce Burundais devenu entraîneur de l'équipe de France paralympique connaît bien les problèmes rencontrés par les sportifs africains. « C’est très dur. Par exemple, pour un amputé des deux jambes, il ne peut pas faire d’handisport car ça coûte très cher. Pour un fauteuil, il faut compter 5 000 euros. Il n’y a finalement que les amputés des membres supérieurs ou les malvoyants qui peuvent faire de l’athlétisme », constate Arthémon Hatungimana.

L'ancien champion est fataliste. Il sait que le Burundi garde des séquelles après une décennie de conflit (1993-2002). « C’est un pays pauvre. Même les athlètes valides n'ont pas de moyens. C'est comme cela depuis la guerre civile. Le pays commence juste à se reconstruire. La priorité, ce n’est pas le sport, il faut d'abord une cohésion sociale », explique-t-il.

Quinze nations - dont le Burundi, la République démocratique du Congo, la Gambie, la Guinée-Bissau, le Libéria, le Malawi ou encore le Mozambique - participeront à cette olympiade pour la première fois.

Peu à peu, les Fédérations handisport se développent en Afrique. L'une des stars de ces Jeux sera d'ailleurs le Sud-Africain Oscar Pistorius, le premier coureur amputé à avoir participé à une olympiade aux côtés des valides.

Mais dans le reste du continent, les moyens financiers et techniques manquent cruellement. Peu d’athlètes handicapés africains peuvent se payer un équipement complet et encore moins les prothèses en fibre carbone de Pistorius fabriquées par une société islandaise et qui coûtent environ 20 000 euros pièce. Faute d'aide, certains pays ne peuvent se permettre d'envoyer de délégation importante à Londres.

Alerté sur les difficultés rencontrées par plusieurs pays africains, le Comité international paralympique (CIP) s'est mobilisé. « Le CIP a un programme de développement dans lequel nous travaillons avec les comités nationaux pour créer les outils nécessaire à leur progression et pour qu'ils puissent se tenir sur leurs deux pieds », explique Craig Spence, le porte-parole de l'organisation.

Le CIP travaille également avec Motivation, une ONG britannique, pour mettre au point des fauteuils à bas coût (environ 550 euros) utilisés en basket et en tennis handisport. « Dès à présent, nous en avons 4 000 en circulation dans 50 pays. À Londres, nous allons aussi présenter un nouveau modèle pour la course en fauteuil roulant », précise Craig Spence.

Dans quatre ans, à Rio au Brésil, ces équipements moins coûteux permettront peut-être à d'avantage d'athlètes handisport africains de vivre leur passion et de participer aux Jeux paralympiques.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher