topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
UPRONA : "Putsch politique organisé par Térence Sinunguruza" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

@rib News, 19/09/2012

MISE AU POINT SUR LE RETOUR A LA LEGALITE

CONSTITUTIONNELLE AU SEIN DU PARTI UPRONA.

Par Pacelli Ndikumana

A l’issue d’une convocation illégale du Congrès National du Parti Uprona qui s’est tenu le 16 Septembre 2012, les participants à ce congrès ont élus M. Charles Nditije comme Président, M. Felix Mboneko comme Vice-Président et enfin Gaston Sindimwo comme Secrétaire Général du Parti.

Il est important de signaler que conformément au jugement rendu par la Chambre administrative de la Cour Suprême, les Congrès communaux et provinciaux qui ont précédé ce congrès sont illégaux et par conséquent les invités au Congrès national de l’Uprona n’avaient aucune qualité et aucun pouvoir pour représenter les membres du Parti. Ce Congrès est donc illégal et les décisions ou mesures qui résultent de ce congrès sont nulles et de nul effet. Par conséquent,  les personnes qui ont été élues comme Président, Vice-Président et Secrétaire Général n’ont aucune qualité et aucun pouvoir pour représenter le Parti.

Suite à ce putsch politique organisé, supervisé et entretenu par M. Térence Sinunguruza, actuellement assumant le mandat de  Premier Vice-Président de la République, il est demandé et recommandé à toute la presse nationale et internationale, aux institutions politiques, au Parlement et au Pouvoir Judiciaire de faire respecter le jugement de la Cour Suprême et de ne pas reconnaitre M. Charles Nditije comme Président actuel du Parti Uprona mais de lui signifier que comme M. Niyoyankana a convoqué ce Congrès National, cette convocation et l’organisation des élections des nouveaux organes sont considérés comme un acte de démission. Par conséquent,  M. Charles Nditije assume d’une manière temporaire les fonctions administratives (et non le mandat politique) de Président a.i.   du Parti Uprona.

Le jugement rendu par la Chambre Administrative de la Cour Suprême doit être notifié à tous les membres et sympathisants du Parti Uprona. Il s’impose à tous et l’effet de ce jugement est de rendre caduque tous les congrès communaux,  provinciaux et national qui ont été organisés en violation de la loi et des statuts qui régissent ce Parti et en préparation de ce Congrès National.

La presse nationale, le Ministre de l’intérieur et tous les membres du Gouvernement, le Parlement et le Sénat du Burundi doivent respecter le contenu du Jugement rendu par la Cour Suprême et lui accorder tous les effets légaux. Par conséquent, M. Charles Nditije ne peut en aucune manière se prévaloir d’aucun titre, mandat ou fonction de Président sans y joindre le suffixe ad intérim, en attendant la convocation des congrès communaux, provinciaux et du Congrès National du Parti Uprona. La presse nationale et internationale ont l’obligation et le devoir de se conformer au prescrit du jugement rendu et considérer M. Charles Nditije comme Président ad intérim à défaut de le considérer comme Président- Putschiste.

Le non-respect du prescrit du jugement de la Cour Suprême constitue une violation flagrante de la Constitution du Burundi (article 127) par M. Térence Sinunguruza ainsi que ceux qui assurent temporairement la direction administrative du Parti Uprona alors que le Premier Vice-Président est chargé de veiller au respect de la Constitution et de la loi. En s’ingérant dans l’organisation quotidienne du parti Uprona et du congrès illégal de Gitega, M. Térence Sinunguruza, en sa qualité de Premier Vice-Président de la République, a outrageusement violé le prescrit de l’article 80 de la Constitution qui garantit la non-ingérence des pouvoirs publics dans le fonctionnement interne des partis politiques.  

Je profite de cette mise au point pour réitérer toutes mes félicitations et l’expression de mes sentiments de profonde reconnaissance à tous les membres du Parti Uprona qui se sont battus et se battent toujours pour que la légalité, le respect des idéaux d’unité, de justice et du travail assidu soutenus et défendus par le Prince Louis Rwagasore soient une réalité au sein du Parti et sur toute l’étendue du pays. Je tiens particulièrement à féliciter Maître Gabriel Sinarinzi pour son combat indéfectible pour le retour à la légalité constitutionnelle, le Ministre Julien Nimubona pour avoir refusé de participer à ce congrès de la honte, Popon Mudugu et Emmanuel Nkengurutse pour avoir osé dénoncer toutes les magouilles orchestrées par une clique pour maintenir le Parti Uprona sous le joug d’une poignée d’individus qui ne défendent que leur propres intérêts au détriment des idéaux du Parti.

Pacelli Ndikumana sé

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher