topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La Burundi veut atteindre l'objectif de 3 enfants par ménage Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

@rib News, 03/02/2013Source Xinhua

 Le ministère burundais de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida estime qu'il faudra un taux de prévalence contraceptive de 40% pour atteindre trois enfants par ménage.

« Pour atteindre un taux de prévalence contraceptive de 40%, il nous faut un taux de prévalence contraceptive de 40%. Vous comprenez qu'il y a encore un long chemin à parcourir », a déclaré la directrice adjointe du Programme National de la Santé de la Reproduction (PNSR), Josiane Nijimbere, sur la radio nationale.

Elle a indiqué tout de même que l'évolution est encourageante car, a-t-elle dit, le taux de contraception était de 25% en 2012, contre 22% en 2010 et 18,9% en 2011.

Ces taux restent insuffisants même s'ils connaissent cette bonne progression, a-t-elle déclaré, en citant la culture et la religion comme raisons principales.

« La culture burundaise est une culture trop nataliste avec le souci d'avoir beaucoup d'enfants », a expliqué Josiane Nijimbere.

Elle en a appelé le peuple burundais à changer de mentalité car, a-t-elle dit, « le Gouvernement du Burundi ne peut plus prendre en charge plus de 4 à 5 enfants par ménage vu le niveau économique du pays ».

Quant à la cause religieuse, elle a expliqué que dans beaucoup de centres de santé et de formations sanitaires dirigés par des religieux et dans certaines religions, on ne peut pas mettre dans leurs structures les méthodes contraceptives modernes.

Pour faire face à ce défi, elle a affirmé que le ministère de la Santé publique a pris l'option de mettre autour de ces formations sanitaires ce qu'elle a appelé « les postes secondaires où l'on dispense des méthodes contraceptives pour toute la population ».

Même si la population semble vouloir limiter le nombre d'enfants à trois par ménage, il n'y a pas encore de politique claire officielle qui limite ce nombre, a fait remarquer Josiane Nijimbere.

Mais la tendance est effectivement celle-là des trois enfants par ménage si l'on en croit les débats qui passent sur les média sur cette question, a-t-elle poursuivi.

Au Burundi, le taux de fécondité -le nombre de naissance d’enfants vivants rapporté au nombre moyen de l'année des femmes en âge de procréer qui est en train 14 et 49 ans -- était estimé à 6,08 l'année dernière.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher